Recherche

France : une entreprise oblige Mohamed à s’appeler Antoine (vidéo)

Mohamed « Antoine » Amghar ( Le Parisien)

26 novembre 2021 - 08h20 - Monde - Par: A.T

L’affaire qui oppose l’ingénieur Mohamed Amghar à l’entreprise Intergraph France était à nouveau instruite devant le Conseil des Prud’hommes. La société est accusée de discrimination raciale et harcèlement moral.

L’histoire remonte à janvier 1997, lorsque Mohamed Amghar est embauché comme ingénieur commercial dans une entreprise de logiciels. L’entretien chez Intergraph France se déroule bien jusqu’au moment où son supérieur hiérarchique lui annonce qu’il va falloir changer de prénom, en spécifiant de ne pas choisir Philippe.

En raison de sa situation familiale et financière difficile, il accepte à contrecœur. C’est ainsi que Mohamed Amghar devient Antoine Amghar. Signature électronique, cartes de visite et même fiches de paie arborent le nouveau nom.

A lire : France : la nouvelle plateforme de lutte contre les discriminations désormais opérationnelle

De son côté, la direction de la société a fait savoir par le responsable de sa communication, basé aux États-Unis, qu’elle n’avait pas connaissance d’une situation discriminante et qu’aucune preuve appuyant l’idée selon laquelle Mohamed Amghar ait été contraint de porter le prénom d’Antoine pour ses relations avec les clients ou pour son travail en interne n’avait été trouvée lors d’une enquête approfondie.

Selon un arrêt de 2009 de la Cour de cassation, demander à un salarié de changer de prénom lorsque celui-ci traduit une origine ethnique ou géographique ou l’appartenance à une religion, est une violation du Code du travail et une discrimination.

Mots clés: France , Racisme , Vidéos , Islamophobie

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact