Recherche

Colère royale contre des députés PJD de Casablanca

© Copyright : DR

8 juin 2017 - 14h30 - Maroc - Par:

L’inauguration par le roi Mohammed VI d’un centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle dans la circonscription de Aïn chock, s’est déroulée sans deux députés du Parti de la Justice et du Développement (PJD).

N’ayant pas reçu d’invitation, Abdellatif Naciri et Rachid Lakbil n’ont pas pu assister à l’inauguration royale d’un centre réalisé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, pour un investissement de 9 millions de dirhams.

Après des demandes d’explication sur cet oubli du service organisateur de l’événement auprès du cabinet du gouverneur de la préfecture de l’arrondissement de Aïn Chock, il leur a été répondu « qu’ils n’étaient pas concernés par cet événement » écrit le journal Assabah.

Des soupçons sur l’exploitation de l’infrastructure de la circonscription à des fins de propagande électorale et la transformation des terrains de proximité en espaces payants gérés par des clubs, dans le cadre de partenariats supervisés par des élus du PJD dans la préfecture de l’arrondissement de Aïn Chock, seraient à l’origine de cette colère royale.

La présence du troisième député du PAM de la même circonscription à cette activité royale n’a pas du tout été appréciée par les deux députés PJD, indique encore le journal.

Mots clés: Casablanca , Mohammed VI , Parti de la Justice et du Développement (PJD) , Parti Authenticité et Modernité (PAM) , Colère royale

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact