Colère royale : les premières têtes tombent

29 mars 2015 - 23h34 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Quelques jours seulement après la colère royale contre les ministres de l’Intérieur Mohammed Hassad et de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy, des têtes commencent à tomber à Rabat.

Selon le journal Al Massae, le premier à avoir fait les frais de cette colère est le directeur des ressources humaines de la Wilaya qui a été suspendu de ses fonctions. D’autres têtes pourraient connaître le même sort dans les prochains jours.

D’après la même source, lors d’une réunion du conseil municipal de la ville tenue vendredi, des manifestants ont envahi la salle scandant des slogans contre la corruption et l’escroquerie. Présents sur place, le maire Fathallah Oualalou et le représentant du Wali n’ont pipé mot. On se doute un peu pourquoi.

Mercredi, alors que le Roi Mohammed VI devait lancer un projet de réhabilitation dédié aux marchands ambulants, le souverain a annulé à la dernière minute son lancement, geste salué par de nombreux internautes sur les réseaux sociaux. Les principaux concernés, eux, ont été priés de présenter dans les prochains mois un projet plus ambitieux.

Mais pour Akhbar Al Yaoum, c’est l’emplacement de cette inauguration au Douar Maadid (Hay Errachad), un quartier insalubre, qui serait l’une des causes de cette colère. Pour les sources de la publication, les marchands ambulants méritaient bien mieux !

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Corruption - Rabat - Fathallah Oualalou - Moulay Hafid Elalamy - Mohamed Hassad - Colère royale

Aller plus loin

Colère royale contre des députés PJD de Casablanca

L’inauguration par le roi Mohammed VI d’un centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle dans la circonscription de Aïn chock, s’est déroulée sans deux députés du Parti...

Le Roi Mohammed VI en colère contre deux ministres

Mécontent du contenu du projet qui lui était soumis, le roi Mohammed VI n’a finalement pas assisté à la cérémonie de lancement du programme de restructuration dédié aux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Fouzi Lekjaa nommé par le roi Mohammed VI président du Comité Coupe du Monde 2030

Le roi Mohammed VI a nommé Fouzi Lekjaa à la tête du comité d’organisation de la partie marocaine de la Coupe du monde, suite à l’annonce du choix de la candidature tripartite Maroc-Espagne-Portugal pour l’organisation du mondial de 2030.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.