Recherche

Mohammed VI en colère contre l’exploitation du "kif" en politique

© Copyright : DR

12 juillet 2015 - 23h01 - Maroc - Par: Jalil Laaboudi

L’utilisation par des partis politiques de la carte du "kif" (haschich) dans leur lutte électorale au nord du Maroc, aurait provoqué la colère du roi Mohammed VI. Le souverain aurait même interpellé à ce sujet le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad et le général Hosni Benslimane.

Le monarque a ordonné une enquête sur les propos d’un membre du Parti Authenticité et Modernité (PAM), qui accuse des éléments de la gendarmerie royale et du ministère de l’Intérieur d’être impliqués dans le trafic de haschich.

Benkirane a demandé à Mohamed Hassad de vérifier les informations révélées par le membre du PAM, qui appelle les producteurs de cannabis à "se révolter contre le corps de la gendarmerie".

Les dirigeants du Parti Authenticité et Modernité qui prônent la légalisation de la culture du cannabis, ont recommandé à leur militant d’observer le silence. La colère royale risque même de priver le PAM de la carte du "kif", qu’il exploite pour séduire les électeurs du rif lors des échéances électorales prévues dans quelques semaines.

Mots clés: Drogues , Hosni Benslimane , Parti Authenticité et Modernité (PAM) , Abdelilah Benkirane , Gendarmerie Royale , Ministère de l’Intérieur Maroc , Mohamed Hassad , Colère royale

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact