Recherche

Mohammed VI informé des avancées du vaccin contre le coronavirus

© Copyright : DR

16 octobre 2020 - 11h00 - Société

Le roi Mohammed VI s’est informé auprès du ministre de la Santé au sujet de l’avancement du vaccin anti Covid-19 en cours de développement.

Le conseil des ministres présidé par le Mohammed VI était consacré à l’examen des orientations générales du projet de loi de finances pour l’année budgétaire 2021. Un communiqué du porte-parole du palais royal, Abdelhak El Mrini en fait le point. On apprend au sujet de ce vaccin que le ministre de la Santé a informé Mohammed VI qu’il est en contact permanent avec les entreprises et avec le gouvernement chinois. De l’avis du ministre, les choses évoluent dans le bon sens.

L’essentiel du communiqué a trait à l’examen des orientations générales du projet de loi de finances pour l’année budgétaire 2021, un examen fait par le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration. L’argentier national a affirmé que ce projet de loi a été élaboré en application des hautes orientations royales contenues dans le “Discours du Trône” il y a quelques jours. Le ministre a également rappelé d’après ce communiqué que ce projet de loi trace la feuille de route, pour surmonter la crise en s’appuyant sur des articulations principales.

D’abord, la première tient à construire les fondamentaux d’une économie forte et compétitive et un modèle social plus inclusif. Le ministre n’a pas manqué d’évoquer le contexte pandémique du Covid-19. En outre, ce communiqué met en exergue les orientations générales du projet de loi de finances pour l’année budgétaire 2021. Il s’agit d’accélérer le lancement du plan de relance de l’économie nationale. Pour ce faire, l’État va mettre en place tous les moyens, pour renforcer l’effort financier exceptionnel en cours. Le gouvernement va aussi veiller aux mécanismes susceptibles de garantir l’efficacité nécessaire aux interventions du Fonds Mohammed VI, pour l’investissement dont le montant est de 230 milliards de dirhams. Une attention sera également accordée au Programme «  Intelaka », au profit des jeunes pour leur recrutement.

L’autre axe concerne la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire à travers l’accélération de l’adoption des amendements relatifs au cadre législatif et réglementaire. L’État va donc accompagner le chantier de généralisation de la couverture sanitaire obligatoire. Le budget alloué au secteur de 2021 va augmenter de près de deux milliards de dirhams, pour atteindre plus de 20 milliards de dirhams. Le troisième axe selon ce communiqué est relatif au renforcement de l’exemplarité de l’État et la rationalisation de sa gestion. Pour atteindre les objectifs, deux projets de loi sont envisagés. Le premier porte sur la création d’une Agence nationale et le second, sur la réforme des établissements et entreprises publics.

Il faut souligner que le Conseil des ministres a adopté le projet de loi organique modifiant et complétant la loi organique relative à la nomination aux fonctions supérieures dont la nomination des responsables est délibérée en Conseil des ministres. Trois textes juridiques relatifs au domaine militaire étaient également au centre de ce conseil des ministres, rapporte ce communiqué du porte-parole du palais royal publié par La Map.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Mohammed VI , Chine , Vaccin anti-Covid-19

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact