Le coronavirus pourrait toucher 500 000 Marocains à la fin de l’année

16 octobre 2020 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le Maroc pourrait enregistrer quelque 400 000 contamination au coronavirus d’ici la fin de l’année selon les projections du Haut-commissariat au Plan.

Ces projections prévoient un cumul de 300 000 à 500 000 cas enregistrés au 31 décembre 2020. L’incertitude de la prévision du nombre des cas d’infection prend de l’ampleur lorsque l’horizon temporel est grand, impliquant des intervalles d’estimation plus larges, indique-t-on. S’agissant du taux de létalité, il devrait s’élever à 1,9 % au regard des tendances de vulnérabilité, prédisant ainsi une situation épidémique critique mais encore « supportable » par le système sanitaire.

Sur le plan régional, quatre grands groupes sont identifiés à savoir le Grand Casablanca-Settat, épicentre du Covid-19 au Maroc. Avec la recrudescence des nouveaux cas, le bilan quotidien pourrait atteindre 2000 cas par jour à fin décembre. Le second grand groupe prend en compte la région de Rabat–Salé–Kénitra, moins impacté par le coronavirus avec une prévision cumulée de 59 037 à fin décembre. Marrakech-Safi du même groupe pourrait connaître une vague des contaminations à tout moment, avec comme conséquence le maintien des mesures de confinement partiel.

Dans le groupe 3 avec Fès-Meknès, Tanger-Tétouan, une situation beaucoup plus stable est annoncée avec une possibilité d’« extinction » lorsque les mesures d’autoprotection et le respect des gestes-barrières sont respectés. Le cumul des cas devrait aller jusqu’à 20 672 cas à fin décembre dans la région Fès-Meknès.

Quant au 4e grand groupe, le nombre de cas enregistrés jusqu’au 20 septembre est maîtrisable à condition de respecter les mesures préventives. Il n’est pas exclu que de nouveaux clusters entraînent une vague de contamination, notamment en cas de non-respect des mesures d’autoprotection. Pour éviter une nouvelle vague de contaminations, le HCP préconise les mesures préventives. En cas de survenue, l’institution propose plutôt un confinement généralisé, mais intermittent afin d’amortir la tendance des nouvelles infections.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : quand le Covid-19 décime une bonne partie du personnel soignant

Premiers soldats au front dès le recensement des premiers cas du coronavirus, le personnel soignant marocain sauve des vies au prix de la sienne. Depuis mars dernier, près de...

Saâdeddine El Othmani dément avoir été contaminé par le coronavirus

Le premier ministre marocain n’est pas infecté par le coronavirus. Saâdeddine El Othmani a démenti cette rumeur devenue virale sur les réseaux sociaux.

Mohammed VI informé des avancées du vaccin contre le coronavirus

Le roi Mohammed VI s’est informé auprès du ministre de la Santé au sujet de l’avancement du vaccin anti Covid-19 en cours de développement.

Espagne : des faux tests du Coronavirus vendus à des MRE

Le trafic de fausses attestations de dépistage du Coronavirus suscite une grande polémique au sein de la Communauté marocaine à Barcelone. Ce document, exigé par les autorités...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Vieillissement démographique au Maroc : les chiffres inquiétants du HCP

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié l’édition 2023 des indicateurs sociaux du Maroc. Il en ressort que le vieillissement de la population est une réalité indéniable.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.