Recherche

Mohammed Moussaoui, président du CFCM

© Copyright : DR

20 janvier 2020 - 05h18 - Monde

Le Franco-marocain, Mohammed Moussaoui, président de l’Union des mosquées de France (UMF, proche du Maroc), seul candidat en lice pour le poste de président du Conseil français du culte musulman (CFCM), a été élu à la tête du Conseil.

60 voix pour et 7 abstentions. C’est par ce vote que Mohammed Moussaoui, 55 ans, est élu à nouveau à la tête du Conseil français du culte musulman (CFCM), rapporte Le Parisien. Cet originaire du Maroc, avait dirigé le CFCM pendant deux mandats successifs (2008 à 2013). Il s’est retrouvé seul en lice après le retrait de la candidature du recteur de la Grande mosquée de Paris (GMP, proche de l’Algérie), Chems-Eddine Hafiz. Celui-ci s’est désisté en sa faveur.

Au terme du vote, les deux vice-présidents élus sont Chems-Eddine Hafiz et Ibrahim Alci (fédération CCMTF, proche de la Turquie). Ces derniers seront respectivement présidents en 2022 et en 2024, précise la même source. Seuls les délégués du RMF (proche du Maroc) n’ont pas participé au vote.

« Il y avait une bonne volonté de toutes les composantes de partir sur une liste commune et consensuelle (...) Cela a permis une composition du bureau qui, je l’espère, va pouvoir affronter les défis qui sont les nôtres », a confié Mohammed Moussaoui à la presse.

Créé en 2003 par le gouvernement, le CFCM est l’interlocuteur des pouvoirs publics pour toutes les questions liées à l’islam. En France, la communauté musulmane est estimée entre 5 à 6 millions de personnes.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact