Les chiens errants, un danger public à Mohammedia (vidéo)

7 septembre 2019 - 12h10 - Maroc - Ecrit par : S.A

La montée inquiétante du nombre des chiens errants pose des problèmes d’hygiène et de sécurité à Mohammedia. Les habitants de la ville jugent la situation « très dangereuse » et appellent les autorités locales à prendre leurs responsabilités.

Le nombre des chiens errants dans le Royaume serait d’environ 2 millions, rapporte 2M.ma. Selon Najia Tanan, la propriétaire d’un refuge pour chiens à Mohammedia, ce chiffre est « largement sous-estimé ».

Réagissant à ce phénomène qui perdure, Mounaim Said, un habitant de la ville, a affirmé que ces chiens empêchent les gens de sortir de chez eux, même en pleine journée. Au lieu d’abattre ces animaux, il suggère que la commune trouve d’autres solutions.

Pour sa part, Najia Tanan rapporte les mésaventures des touristes aussi bien marocains qu’étrangers. Face à cette situation, cette militante associative prône la stérilisation obligatoire des chiens.

Les autorités communales réfléchissent aux différents mécanismes pour régler le problème, notamment, l’adoption de l’alternative TNR recommandée par l’OM : attraper, stériliser et relâcher.

Selon Abdelilah El Attar, Vice-président du Conseil municipal de Mohammadia, cette stratégie consiste à attraper les chiens errants, à les vacciner, à les stériliser et à les relâcher dans leur environnement. « Ils seront également identifiés à l’aide d’une puce à l’oreille », a-t-il ajouté.

Sujets associés : Santé - Mohammedia - Vidéos

Aller plus loin

L’abattage de chiens errants continue au Maroc, 130 chiens tués à Chichaoua

Les fortes polémiques soulevées par la diffusion de vidéos montrant l’abattage de chiens errants dans plusieurs villes marocaines, ne semblent pas dissuader les autorités....

Maroc : la chasse aux chiens errants (vidéo)

Une vidéo publiée cette semaine sur YouTube montre comment les autorités marocaines font la chasse aux chiens errants. Des balles réelles ont été utilisées dans cette séquence...

Massacre de chiens errants à Tanger

La Mairie de Tanger procèderait, actuellement, à l’exécution de nombreux chiens errants, en utilisant des balles réelles et des morceaux de viande empoisonnés. Ainsi, les...

Maroc : les chiens errants sèment la terreur à Khémisset

Les chiens errants sont devenus un véritable danger pour les habitants de Khémisset qui craignent pour leur vie. Ils appellent les autorités locales à l’aide.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Les employés marocains de TikTok en colère

Les modérateurs de contenu marocains ne sont pas contents de TikTok. Ils dénoncent la détresse psychologique et les bas salaires.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Zineb Redouani rassure sur son état de santé

Blessée lors de la finale de la Coupe d’Afrique Féminine 2022, jouée le 23 juillet dernier, Zineb Redouani inquiétait pour son état de santé. Elle se veut aujourd’hui rassurante.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.