Recherche

Mohammedia : Ramadan sanglant à Aïn Harrouda

Image d’archives

17 mai 2019 - 12h30 - Société

A Aïn Harrouda, dans la préfecture de Mohammedia, les populations ont vécu les mardi et mercredi derniers, des scènes sanglantes en plein Ramadan. Le mardi notamment, au marché de Hay Al Amal, une bagarre a éclaté entre deux marchands, après que l’un d’eux a baissé le prix de son article d’un dirham, mettant ainsi en difficulté son concurrent qui n’a pas tardé à réagir.

Aujourd’hui Le Maroc qui rapporte les faits évoque deux bagarres sanglantes ayant eu lieu à l’entame du Ramadan, notamment les mardi 7 et mercredi 8 mai derniers, soit les deux premiers jours du jeûne. Les scènes se déroulent à Aïn Harrouda qui relève de la préfecture de Mohammedia.

Le mardi 7 mai, raconte le quotidien, « une violente bagarre s’est déclenchée lors de laquelle il y avait recours aux armes blanches. Les protagonistes n’étaient autres que deux marchands ambulants de bananes ». A en croire Aujourd’hui Le Maroc, le point de discorde n’était autre que la diminution du prix de vente d’un dirham par l’un des vendeurs certainement dans le souci de vite écouler son produit. Ce qui n’a pas été du goût de son concurrent qui « a vivement protesté » lui expliquant que cela va lui causer des pertes. S’en est suivi un échange d’invectives, puis des coups de poings avant de dégainer les couteaux.

La seconde bagarre est survenue le lendemain, soit le mercredi 8 mai, juste après la rupture du jeûne. Il s’agit, détaille le journal, d’« une bagarre au couteau entre deux frères et deux amis. Il s’agirait d’un règlement de comptes ». A en croire Aujourd’hui Le Maroc, « chacun des deux duos était armé de couteaux. Les deux amis ont largement pris le dessus puisque l’un d’eux est arrivé à trancher le combat en assénant des coups de couteau au niveau du visage et de la cuisse de l’un des deux frères et au niveau de la tête de l’autre ».

A en croire le journal, dans ces différentes bagarres, les deux vendeurs étaient « grièvement blessés » de même que les deux frères et ont été évacués vers le service des urgences de l’hôpital Moulay Abdellah, à Mohammedia, tandis que les deux amis ont été arrêtés et maintenus en garde à vue ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact