Mondial 2030 : le Maroc face à un gros défi

8 juillet 2024 - 08h30 - Sport - Ecrit par : S.A

Pour une organisation réussie des grands événements sportifs mondiaux, notamment la coupe du monde 2030 attribuée au Maroc, à l’Espagne et au Portugal, les entreprises marocaines doivent relever un défi majeur : former leurs cadres et ressources humaines, notamment dans le domaine du marketing, pour adopter la langue anglaise.

Les entreprises marocaines doivent former leur personnel notamment dans le domaine du marketing, pour qu’ils adoptent la langue anglaise, étant donné que le Maroc devra accueillir en 2030 un nouveau marché de consommateurs venant du monde entier, dont la grande majorité parle la langue de William Shakespeare. « Le travail doit commencer dès cette année dans les centres de formation et les instituts, tant que le temps est suffisant pour que les entreprises marocaines adoptent l’anglais dans leur communication avec les invités du royaume en 2030 », a déclaré à Hespress Abdelkhaleq Touhami, académicien et expert économique. Selon lui, tous les domaines concernés par l’accueil des visiteurs étrangers doivent dès maintenant travailler sur la langue anglaise. « Le secteur touristique est le premier concerné par cette question », a-t-il précisé.

À lire :Mondial 2030 : Le Maroc à la traîne en matière de télécoms et c’est inquiétant

L’expert note une prise de conscience des jeunes Marocains : « Les jeunes marocains, qui sont censés être les porteurs de l’économie marocaine dans les années à venir, commencent à s’intéresser à l’anglais dans leur parcours académique, ce qui indique une prise de conscience accélérée de l’importance de cette langue ». Pour lui, « ce défi n’est pas difficile en réalité, car l’anglais ne demande pas beaucoup de temps pour être maîtrisé ». Et d’ajouter : « élaborer une stratégie de formation rapide avant 2030 ciblant principalement les jeunes profitera aux entreprises durant la Coupe du Monde et après ».

À lire :Mondial 2030 : le Maroc doit miser sur le social et l’humain avant les infrastructures

D’après une étude menée par le British Council en 2021, les jeunes marocains se tournent de plus en plus vers l’apprentissage de l’anglais. En réalité, l’attrait pour l’anglais a contraint les entreprises marocaines à adopter cette langue dans leur communication publicitaire, surtout avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux, fait savoir Yassine Alia, expert économique. Il fut un temps les entreprises françaises s’accrochaient encore à l’usage de la langue française. Selon les explications de l’expert, la dépendance des entreprises marocaines au français est due au fait que le marché marocain est resté fidèle à cette langue depuis la colonisation, mais cela a changé récemment avec les vagues de marketing numérique qui ne connaissent que l’anglais.

À lire :Le tunnel du détroit de Gibraltar accéléré par le Mondial 2030

Tout comme Tahaami, Alia pense que « la Coupe du Monde sera un défi pour les entreprises marocaines en matière de langue ». « Cela nécessitera une préparation intensive, notamment par la formation », a-t-il ajouté, soulignant qu’« on remarque récemment que les jeunes marocains s’intéressent à l’anglais ». Toutefois, « le système éducatif marocain est encore timide pour suivre cette évolution, alors que les instituts et centres de formation doivent rompre avec le modèle du secteur éducatif retardé dans l’adoption de l’enseignement de l’anglais pour les jeunes marocains qui deviendront responsables à l’avenir dans les entreprises marocaines », note l’expert.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Portugal - Coupe du monde 2030 - Football

Aller plus loin

Mondial 2030 : le Maroc doit miser sur le social et l’humain avant les infrastructures

La co-organisation de la coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal rapportera gros au Maroc. L’évènement rehaussera non seulement le prestige du royaume sur la...

Le tunnel du détroit de Gibraltar accéléré par le Mondial 2030

Après 43 ans d’attente, le projet de tunnel sous le détroit de Gibraltar qui reliera le Maroc et l’Espagne, mais aussi l’Afrique et l’Europe, pourrait se concrétiser avant le...

Mondial 2030 : Le Maroc à la traîne en matière de télécoms et c’est inquiétant

Alors que le Maroc qui co-organisera la coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal s’investit dans le développement des infrastructures sportives, routières,...

Trafic aérien : le Maroc met le paquet pour le Mondial 2030

Le Maroc s’active pour améliorer la qualité des services de transport aérien et renforcer la connectivité aérienne, dans la perspective de la Coupe du monde 2030 qu’il...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nasser Larguet révèle les secrets de la création de l’Académie Mohammed VI

Le Marocain Nasser Larguet, ancien directeur technique national (DTN) du Maroc, et occupant le même poste en Arabie Saoudite depuis mai 2022 après son départ de l’Olympique de Marseille (OM), revient sur son expérience au Maroc avec la création de...

Hakim Ziyech va-t-il accepter l’offre de l’Arabie Saoudite ?

Hakim Ziyech pourrait rejoindre la Saudi Pro League, après Karim Benzema ou Cristiano Ronaldo. L’ailier marocain, qui ne se sent plus heureux à Chelsea, devrait prochainement quitter le club anglais.

Liverpool propose de doubler le salaire de Sofyan Amrabat

Les prouesses du joueur marocain Sofyan Amrabat à la coupe du monde du monde plaisent et font monter les enchères. Plusieurs équipes souhaiteraient le recruter au prochain mercato hivernal dont des clubs anglais, dont Liverpool.

Décès de Moncef El Haddaoui, le Maroc perd un grand footballeur

Moncef El Haddaoui, ancienne gloire du football marocain, s’est éteint lundi à l’âge de 59 ans, selon une annonce faite par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) qui a également partagé ses condoléances par le biais d’un communiqué officiel.

Des surprises dans la liste du Maroc qui affrontera la Croatie

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc de football, Walid Regragui, a dévoilé il y a quelques minutes la liste des joueurs qui affrontera l’équipe de Croatie en Coupe du monde.

L’Académie Mohammed VI : pépinière des futurs Lions de l’Atlas

L’Académie Mohammed VI est aujourd’hui un centre de formation de référence continentale et régionale pour les jeunes qui désirent faire carrière dans le football.

Selim Amallah futur joueur du Real Valladolid ?

Le départ de Selim Amallah, en difficultés avec son club le Standard de Liège, se précise. Le milieu de terrain marocain pourrait bientôt rejoindre le Real Valladolid, avec lequel un accord aurait déjà été trouvé.

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

CAN U23 : Match Maroc – Ghana aujourd’hui (direct)

L’équipe du Maroc des moins de 23 ans affrontera aujourd’hui son homologue du Ghana pour décrocher une place en demi-finale. Après un premier succès face à la Guinée lors du tournoi inaugural de la CAN U23, les Lionceaux de l’Atlas sont prêts à en...

Hakim Ziyech et le mystère du transfert raté

L’international marocain, Hakim Ziyech, était pressenti pour rejoindre Cristiano Ronaldo dans les rangs d’Al-Nassr, club de la Pro League saoudienne. Or, ce transfert tant attendu ne s’est finalement pas réalisé. Pourquoi ?