Mondial 2030 : le Maroc a une longueur d’avance sur l’Espagne

24 décembre 2023 - 11h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Le Maroc et l’Espagne souhaitent tous deux accueillir la finale de la coupe du monde 2030 qu’elles coorganisent avec le Portugal, mais Rabat a une longueur d’avance sur Madrid.

Qui du Maroc ou de l’Espagne accueillera la finale de la coupe du monde 2030 ? S’il reste encore quelques années pour la tenue du Mondial 2030 dont l’organisation a été attribuée au Maroc, à l’Espagne et au Portugal et qui se déroulera dans ces pays avec trois premiers matchs en Amérique du Sud (Argentine, Paraguay et Uruguay), sa finale aiguise les appétits. Rabat et Madrid souhaitent l’accueillir et proposent chacune un stade. Mais le royaume semble avoir déjà une longueur d’avance sur son voisin du Nord. « Le joyau de la compétition est la finale qui, en principe, se jouerait à Madrid, mais le Maroc livre sa bataille. C’est ici que l’énorme influence que le pays africain exerce sur la préparation de la compétition entre en jeu. Le Maroc, en tant que pays et sa fédération de football, sont en première ligne dans le contrôle médiatique de la Coupe du Monde. Tout ce qui se sait du tournoi vient du côté marocain. […] La dernière nouveauté a été le logo du tournoi (Yalla Vamos 2030’. “Yalla” en arabe c’est ’Allons-y’) pas encore officiellement annoncé, mais déjà filtré par des médias liés au régime marocain », fait observer le journal espagnol El Debate.

À lire : Finale du Mondial 2030 : les atouts du Maroc face à l’Espagne

« Ici, en Espagne, nous sommes en retard depuis le début », note Daniel Calle, ajoutant que le Maroc a depuis averti qu’il demanderait à accueillir la finale (qui se jouera le dimanche 21 juillet 2030) et a déjà proposé un stade moderne à Casablanca. En guise de comparaison, l’auteur de l’article fait remarquer que Rabat bénéficie « d’un important soutien international » et entretient « de très bonnes relations avec la FIFA, qui a compté » sur elle « pour accueillir des tournois, ce qui n’est pas le cas en Espagne depuis de nombreuses années. » À cela s’ajouteraient les pressions qu’exerce le président français sur l’instance dirigeante mondiale du football pour que la finale du Mondial 2030 se tienne au Maroc et non en Espagne. Selon Emmanuel Macron, le continent africain « mérite une autre grande finale, car ce serait un clin d’œil à l’évolution du football en Afrique du Nord et au Maghreb, où la France, de son côté, souhaite avoir une grande influence », écrivait le même journal dans un précédent article.

À lire : Coupe du Monde 2030 : Emmanuel Macron fait pression pour une finale au Maroc

L’autre atout qui pourrait maximiser les chances du Maroc : une belle organisation de son football. En Espagne, c’est plutôt l’inverse. Après l’étrange démission de Víctor Francos, secrétaire d’État aux Sports, le sport au niveau gouvernemental est à l’arrêt, sans chef fixe, constate l’auteur de l’article. Et de conclure : « Cela, combiné au processus d’intérim à la RFEF (Fédération espagnole de football, NDLR) avec des élections au début de l’année prochaine, fait que l’Espagne est maintenant derrière dans le domaine d’influence de la candidature, qui, cependant, sera toujours consensuelle, car les relations entre le Maroc et l’Espagne sont très bonnes ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Football - Portugal - Coupe du monde 2030

Aller plus loin

Finale du Mondial 2030 : les atouts du Maroc face à l’Espagne

Le Maroc et l’Espagne, co-organisateurs de la coupe du monde 2030 avec le Portugal, se livrent une concurrence pour accueillir la finale de la compétition. Une rivalité saine...

Coupe du Monde 2030 : Emmanuel Macron fait pression pour une finale au Maroc

Le président français Emmanuel Macron ferait pression pour que la finale de la Coupe du Monde 2030 se déroule au Maroc, au lieu de l’Espagne. Le voisin du nord espère accueillir...

Finale du Mondial 2030 : Xavi Hernandez s’incite dans le débat

Xavi Hernández s’invite dans le débat sur le choix du stade devant accueillir la finale de la coupe du monde 2030. L’entraineur du Barça estime que le Camp Nou est le stade...

Mondial 2030 : Les stades marocains se dotent de tribunes flambant neuves

Alors que six ans nous séparent de 2030, le Maroc s’active pour la coupe du monde FIFA qu’il coorganisera aux côtés de l’Espagne et du Portugal. Le royaume veut équiper les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Adel Taarabt critique Walid Regragui et les Lions de l’Atlas

Le milieu offensif marocain Adel Taarabt revient sur le parcours historique de l’équipe du Maroc à la coupe du monde Qatar 2022. Il a notamment porté un regard critique sur le style de jeu des Lions de l’Atlas et de leur sélectionneur, Walid Regragui.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

Walid Regragui a bien pensé démissionner

Après l’élimination de l’équipe du Maroc en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire, le sélectionneur Walid Regragui aurait envisagé bien envisagé de démissionner.

Un nouveau coup dur pour Sofyan Amrabat

Le milieu de terrain international marocain Sofyan Amrabat, actuellement en prêt à Manchester United en provenance de la Fiorentina, ne vit pas son meilleur moment. Le club anglais cherche à recruter un joueur de Luton Town pour le remplacer.

Voici le salaire d’Abderrazak Hamdallah

Le salaire officiel que touche l’international marocain Abderrazak Hamdallah dans son club Ittihad Djeddah a été dévoilé.

Amine Salama rejoint l’équipe du Maroc

La pépite marocaine, Amine Salama, évoluant à Angers, fera partie des joueurs marocains convoqués pour prendre part au mondial au Qatar.

Hakim Ziyech était prêt à payer pour quitter Chelsea

Alors que l’international marocain Hakim Ziyech était prêt à faire un énorme sacrifice pour son transfert au PSG, Chelsea a fait capoter la transaction. Le milieu offensif du club anglais retournera à Stamford Bridge à contrecœur.

Aston Villa : Azzedine Ounahi, la prochaine recrue d’Emery ?

Le manager d’Aston Villa, Unai Emery, serait sur le point de recruter le prodige marocain d’Angers SCO, Azzedine Ounahi. Le milieu de terrain intéresse de nombreux clubs depuis ses exploits au Mondial qatari.

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Le conseil d’un ancien de Naples à Achraf Hakimi

Dans une interview, Omar El Kaddouri, 32 ans, ancien milieu de terrain de Naples et du Torino, s’est adressé à l’international marocain Achraf Hakimi, 24 ans, qui n’envisage plus de quitter le PSG.