Mosquée de Strasbourg : Darmanin et Schiappa visés par une plainte

28 mars 2021 - 19h00 - France - Ecrit par : S.A

Le parti Europe Écologie Les Verts (EELV) a décidé de porter plainte pour diffamation contre les ministres Marlène Schiappa et Gérald Darmanin pour leur propos sur la mairie verte de Strasbourg qui a voté le « principe d’une subvention » de 2,5 millions d’euros destinée à la construction de la mosquée Eyyub Sultan. L’association turque, la Confédération islamique Millî Görüs (CIMG) en est le bailleur.

« En accord avec le bureau exécutif et Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, EELV va déposer plainte pour diffamation contre Marlène Schiappa et Gérald Darmanin », a déclaré Julien Bayou, secrétaire national d’EELV, dans un discours au Conseil fédéral. « Nous avons pris la décision (vendredi) soir et la plainte sera déposée dans le courant de la semaine prochaine », a-t-il précisé.

« Gérald Darmanin a accusé la majorité EELV, dirigée par Jeanne Barseghian, de “financer une ingérence étrangère sur le sol français’. Sa ministre déléguée a, de son côté, affirmé que “EELV pactisait avec l’islam radical”  », a rappelé le secrétaire national. Ces accusations font suite à l’adoption d’une subvention à la construction d’une mosquée. « Que des ministres, plutôt que de s’atteler à leur tâche préfèrent jouer les “community manager” ou les porte-flingues de Macron, c’est inacceptable !  », fustige Julien Bayou.

« Les propos tenus par les ministres du gouvernement constituent des accusations graves et non étayées ; ils provoquent trouble et division dans la population, dans un moment de crise qui devrait au contraire conduire le gouvernement à encourager la solidarité », a déclaré à France Bleu Alsace, la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian.

Lundi, le conseil municipal de la ville avait voté le « principe d’une subvention » de 2,5 millions d’euros destinée au chantier de la mosquée Eyyub Sultan, porté par une association turque, la Confédération islamique Millî Görüs (CIMG). Ce vote n’est pas du goût du ministre de l’Intérieur et de sa collègue en charge de la Citoyenneté. « Nous considérons que cette collectivité (la mairie de Strasbourg) n’aurait pas dû financer une ingérence étrangère sur notre sol », avait dit le Gérald Darmanin. Les écologistes « flirtent de plus en plus dangereusement avec les thèses de l’islamisme radical », avait déclaré Marlène Schiappa.

Sujets associés : France - Religion - Strasbourg - Turquie - Islam - Plainte

Aller plus loin

La France visée par une plainte pour islamophobie

Une trentaine d’ONG attaquent la France devant le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies pour islamophobie et discrimination contre les musulmans.

Gérald Darmanin ne veut pas de subventions pour la mosquée de Strasbourg

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a indiqué mardi dans un tweet, que « la mairie verte de Strasbourg finance une mosquée soutenue par une fédération qui a...

Plainte contre Gérald Darmanin

Idriss Sihamedi, président fondateur de BarakaCity a décidé de porter plainte contre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin pour abus de pouvoir et diffamation. Il l’a...

Rhône : les comptes bancaires de plusieurs mosquées fermées

Le Conseil des mosquées du Rhône (CMR) a réagi dimanche suite à la fermeture de comptes bancaires de plusieurs mosquées du département, qui seraient visiblement ciblées par des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

Voici la date de la nouvelle année musulmane (Fatih Moharram)

Le 1ᵉʳ Moharram, marquant le début de la nouvelle année de l’hégire 1444, sera célébré le 30 juillet prochain au Maroc, d’après les calculs astronomiques. La date officielle sera annoncée dans quelques jours par le ministère des Habous.

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques