Recherche

Des MRE, clients de la Banque populaire, menacent de fermer leurs comptes

© Copyright : DR

9 juin 2020 - 19h30 - Marocains du monde

Plusieurs membres de la communauté marocaine à l’étranger ont été déçus par la branche assurances du groupe Banques Populaires, qui aurait pas honoré son engagement, malgré les clauses contractuelles qui stipulent le rapatriement et l’inhumation des personnes décédées à l’étranger.

Maroc Assistance Internationale, une filiale du groupe Banque Populaire en France, a provoqué le mécontentement de nombreuses familles de MRE, en exigeant des frais supplémentaires pour l’opération de rapatriement des dépouilles, rapporte le site Al Oumk.

À en croire le témoignage d’une famille marocaine en Italie, Maroc Assistance Internationale aurait exigé le versement de 1 000 euros pour le rapatriement d’une femme décédée jeudi dernier, malgré le contrat qui la liait à l’entreprise pendant 15 ans.

Pour un proche de la défunte, surpris par la réponse de la société d’assurance, "Au moment où on assiste à un grand élan de solidarité entre le peuple marocain et ses institutions, en cette période de pandémie, Maroc Assistance internationale a choisi de se dérober de ses engagements, en violant les clauses de son contrat avec un ancien client".

La situation de la citoyenne marocaine, dont les obsèques ont été reportées, a suscité une vague d’indignation au sein des membres de la communauté marocaine au Nord de l’Italie, qui ont menacé de retirer tous leurs fonds déposés chez le groupe Banques populaires.

Mots clés: Groupe Banques Populaires , Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact