Un MRE interpellé à son arrivée à Rabat, pour outrage aux institutions

7 février 2021 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Un Marocain résidant aux États-unis faisant l’objet d’un mandat d’arrêt, émis par les autorités marocaines, suite à la publication de vidéos à caractère diffamatoire et injurieux, a été interpellé, samedi à son arrivée à l’aéroport de Rabat.

Chafiq El Amrani, titulaire de la nationalité américaine, était recherché pour la diffusion de vidéos contenant des propos jugés injurieux à l’encontre des institutions, des instances nationales et des fonctionnaires d’État, a affirmé dimanche le procureur général près le tribunal de première instance de Casablanca.

Le ministère public affirme que l’interpellation s’est déroulée dans le respect des formalités en vigueur. «  Suite à son interpellation samedi, l’homme a été placé en garde à vue et sa famille a été prévenue, en la personne de son frère, de la date et du motif de son arrestation  ». Le MRE aurait été conduit dans un poste de police à Casablanca, après un passage à Rabat.

Dans une déclaration au site Alyaoum24, son frère Mohamed El Amrani a déclaré que les membres de la famille n’ont pu lui rendre visite dimanche dans les locaux de la police. Ils devront attendre le jour du procès, selon les déclarations d’un agent de police.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Aéroport Rabat-Salé - Arrestation - MRE

Aller plus loin

15 MRE interpellés à Marrakech

Une quinzaine de personnes, en majorité des Marocains résidant à l’étranger (MRE), ont été arrêtés mardi par les services de police dans un bar à chicha à Marrakech.

En grève de la faim, Chafik Omerani reçoit « une assistance appropriée » des États-Unis

Détenu à la prison locale d’Oukacha, le Youtubeur Chafik Omerani dit avoir entamé une grève de la faim. L’homme qui se présente comme étant un Américain d’origine marocaine a...

Faux tests Covid-19 : des MRE font face à la justice marocaine

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) font face à la justice. Et pour cause, ils ont présenté de faux tests Covid-19 à leur arrivée au port de Tanger Med.

Espagne : arrestation d’un Marocain, présumé financier d’activités terroristes

Un homme d’origine marocaine a été interpellé, mardi, par la police espagnole. Il lui est reproché sa “participation présumée au financement d’activités terroristes”.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.