Mulhouse : marche blanche en hommage à Dinah, victime de harcèlement scolaire

25 octobre 2021 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Plus d’un millier de personnes ont participé dimanche 24 octobre 2021 à une marche blanche en mémoire de Dinah, une Marocaine de 14 ans, retrouvée pendue dans sa chambre à Kingersheim, dans le Haut-Rhin après avoir été harcelée pendant plus de deux ans. Une enquête pour « recherche des causes de la mort » a été ouverte.

L’émotion était vive dimanche à Mulhouse. Quelque 1 400 personnes (parents, famille, amis, enseignants, collégiens et de lycéens) ont marché dans les rues du centre-ville pour rendre hommage à Dinah, lycéenne de 14 ans, scolarisée en classe de seconde, qui s’est suicidée par pendaison dans la nuit du 4 au 5 octobre. Selon ses proches, elle a été victime de harcèlement scolaire de la part de jeunes filles côtoyées au collège à qui elle avait dévoilé son homosexualité. « Ma fille a été harcelée pendant deux ans, et pendant deux ans on a fait des pieds et des mains pour que ça s’arrête, mais elles l’ont poursuivie jusqu’à la maison, jusqu’aux réseaux sociaux », a déploré sa mère originaire du Maroc.

À lire : La Rochelle : hommage à un SDF marocain tué à coups de couteau

« Ne t’inquiète pas tu vas bientôt mourir », ou « on va t’envoyer des liens sur internet pour que tu puisses crever ». Selon sa mère, ce sont les messages que Dinah recevait après une première tentative de suicide en mars. La victime est métisse et subissait des insultes « racistes ou à caractère homophobe », a précisé à l’AFP son père, d’origine réunionnaise. Dans sa classe, il y avait deux élèves qui la soutenaient, les autres la descendaient ».

« Justice pour Dinah », « les mots blessent, les mots tuent », ou encore « plus jamais ça », ont scandé certains participants à cette marche. « En milieu scolaire, nous sommes de plus en plus confrontés à ce type de situation. C’est souvent pour des broutilles au départ et ensuite ça prend de l’ampleur, surtout à cause des réseaux sociaux », a témoigné Fatimah Aguilar, enseignante dans un lycée et mère de quatre enfants, venue à la marche avec une de ses filles. « Je ne connaissais pas Dinah, mais c’est comme si c’était arrivé à une de mes amies », s’est émue Inès Dalhi, 18 ans, scolarisée en terminale dans un autre établissement de la ville.

À lire : Montpellier : une marche blanche en mémoire d’Ahmed et d’Elias, tués par balles

La justice a pris, enfin, cette affaire au sérieux. D’ores et déjà, une enquête pour « recherche des causes de la mort » a été ouverte, fait savoir la procureure de la République de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot. Selon elle, le harcèlement est « une hypothèse ».

Sujets associés : Mulhouse - Enquête - Suicide - MRE

Aller plus loin

Un professeur d’éducation islamique arrêté pour harcèlement sexuel à Berkane

Un professeur d’éducation islamique au Lycée Abou Lkheir de Berkane a été arrêté mardi, pour avoir envoyé des contenus pornographiques à ses élèves.

L’hommage émouvant d’André Azoulay à Hajja Hamdaouia

Depuis l’annonce lundi du décès de la diva de la musique marocaine, Hajja Hamdaouia, de nombreux témoignages d’artistes et de personnalités ont été publiés sur la vie et la...

Schaerbeek : la marche blanche pour Mounir annulée

La famille de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek, a annulé la marche blanche prévue hier, dimanche.

Montpellier : une marche blanche en mémoire d’Ahmed et d’Elias, tués par balles

Les familles d’Ahmed et d’Elias, deux jeunes âgés de 21 ans tués par balles à la Paillade et à la cité Martin à Montpellier ont organisé, samedi 4 juillet 2020, une marche...

Ces articles devraient vous intéresser :

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Séjour culturel au Maroc au profit de 600 enfants de MRE

600 enfants de Marocains résidant à l’étranger (MRE) bénéficient actuellement d’un séjour culturel au Maroc. L’édition de cette année se déroule en deux périodes, du 21 juillet au 3 août puis du 6 au 19 août, dans le site de l’Université internationale...

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...