Mulhouse : le mariage cauchemardesque d’une Marocaine a pris fin

8 juillet 2023 - 20h00 - France - Ecrit par : Bladi.net

Un Marocain résidant à Mulhouse a comparu devant le tribunal pour des charges de violence habituelle, de séquestration et d’agressions sexuelles envers son épouse. Il a été condamné à 4 ans de prison.

Cette dernière, une jeune Marocaine qui l’avait rejoint fin 2021, a témoigné d’actes de violence quasi quotidiens depuis son arrivée en France, déclenchés par des motifs aussi divers que de ne pas s’habiller en djellaba ou des tâches ménagères mal réalisées. Elle a également signalé avoir été forcée à des rapports sexuels à deux reprises.

Un incident lié à une séquestration a entraîné l’arrestation de l’homme au printemps 2022, relate le journal l’Alsace. Après avoir été enfermée pendant trois jours dans leur appartement, la victime a réussi à alerter une amie par les réseaux sociaux, qui a ensuite prévenu la police. Les forces de l’ordre ont dû forcer l’entrée de l’appartement pour libérer la jeune femme, et le prévenu a été appréhendé le même jour.

A lire : Maroc : un mariage vire au cauchemar à Sidi Bennour

Au tribunal, l’homme a admis avoir giflé sa femme deux fois, mais a nié toutes les autres accusations, y compris les agressions sexuelles et la séquestration. La victime, quant à elle, a maintenu sa version, décrivant comment elle avait envisagé de sauter par la fenêtre lors de sa séquestration. Actuellement en processus de divorce, elle affirme maintenant vivre sa vie en toute indépendance, travaillant et suivant des cours de français.

L’avocate de la victime a décrit les actes comme faisant partie d’une emprise de l’homme sur sa cliente, tandis que l’avocate de la défense a contesté le caractère habituel des violences et plaidé pour l’acquittement de son client pour les accusations de séquestration et d’agressions sexuelles. À l’issue du procès, l’accusé a été reconnu coupable des trois délits et a été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, avec une interdiction de contacter la victime. Il devra également lui verser 5 000 € de dommages et intérêts.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mulhouse - Procès - Prison - Mariage

Aller plus loin

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du...

Maroc : un mariage vire au cauchemar à Sidi Bennour

Une cérémonie de mariage s’est transformée en drame dans la province de Sidi Bennour, où un accident de la route a ôté la vie à deux personnes et en a blessé 16 autres, dont...

Mariage posthume d’un MRE : la France dit "oui" et le Maroc "non"

La Française, qui cherche désespérément à obtenir un mariage posthume après le décès de son mari, un Marocain qui résidait à Saint-Laurent-du-Var, a obtenu une petite victoire....

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le parti au pouvoir dit niet au mariage homosexuel

Le parti Rassemblement national des Indépendants (RNI) présidé par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement marocain, affiche son opposition au mariage homosexuel.

Maroc : Une vague de racisme contre les mariages mixtes ?

Des activistes marocains se sont insurgés ces derniers jours sur les réseaux sociaux contre le fait que de plus en plus de femmes marocaines se marient avec des personnes originaires des pays d’Afrique subsaharienne. Les défenseurs des droits humains...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Hiba Abouk et Achraf Hakimi séparés ? Hiba Abouk répond

Hiba Abouk, femme d’Achraf Hakimi, répond aux rumeurs de ces derniers jours annonçant une prétendue crise dans son couple. L’actrice d’origine tuniso-libyenne assure qu’il s’agit de fake news.

Hiba Abouk et Achraf Hakimi amoureux comme au premier jour

Hiba Abouk et Achraf Hakimi sont toujours ensemble et leur relation est comme au premier jour. La femme de l’international marocain a démenti encore les rumeurs évoquant une crise dans son couple.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Couples non mariés et hôtels au Maroc : vers la fin des abus ?

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, lance un avertissement aux hôtels qui exigent des documents non autorisés notamment un certificat de mariage des couples marocains.