Un élu français en prison pour agression sexuelle au Maroc

9 juin 2023 - 14h40 - France - Ecrit par : Bladi.net

Un élu français se retrouve désormais en détention provisoire après une mise en examen pour des accusations de viol et d’agressions sexuelles sur mineurs, dont une qui se serait produite au Maroc.

Il y a quelques semaines, Charles Kermarec, ancien membre de la majorité municipale de Brest avait démissionné de ses fonctions en tant que vice-président de Brest métropole et conseiller municipal. Le maire de la ville avait à l’époque évoqué des « faits graves », rapporte Actu.fr.

A lire : Rabat : condamnés pour avoir exploité une mineure dans une salle de massage

La révélation a été faite par le procureur de la République à Brest, le jeudi 8 juin. Kermarec est suspecté de viol incestueux et des agressions sexuelles sur mineurs. Ces faits se seraient déroulés sur une période allant du 1ᵉʳ janvier 2005 au 31 décembre 2011 à divers endroits, incluant Brest, la Vendée, la Corse, Saint-Tropez, Cannes et même Agadir au Maroc.

Le dossier de Kermarec contient également des allégations d’agressions sexuelles sur mineurs en janvier 2012 et 2015 à Brest.

Sujets associés : Agadir - Droits et Justice - Procès - Brest - Pédophilie

Aller plus loin

Belgique : Soufyane entre la vie et la mort après une violente agression

Soufyane, un jeune homme de 19 ans, est entre la vie et la mort après avoir été violemment agressé par un groupe d’individus à Molenbeek. Une enquête est en cours.

Huelva : un homme risque 5 ans de prison pour abus sexuels sur des saisonnières marocaines

Le gérant d’une ferme située à Huelva, dans le sud de l’Espagne, est poursuivi en justice pour les crimes présumés d’abus et de harcèlement sexuels sur quatre saisonnières...

Deux Français arrêtés au Maroc

Deux Français ont été arrêtés samedi à Tanger par les policiers de la sécurité. Il leur est reproché une conduite dangereuse menaçant la sécurité des automobilistes et des piétons.

Un Français arrêté au Maroc

Un ressortissant français résidant de façon illégale au Maroc a été arrêté par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Fès. La justice française avait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.