Najat Aatabou porte plainte contre le président du conseil municipal de Khémisset

16 août 2017 - 12h30 - Ecrit par :

Après son coup de gueule de la semaine dernière, la chanteuse Najat Aatabou enchaîne en attaquant en justice le président du conseil municipal de la ville de Khémisset. Abdelhamid Belfdil l’a accusée d’avoir tourné cette vidéo parce qu’une licence de vente d’alcool pour un restaurant lui a été refusée.

Depuis quelques jours, la vidéo filmée par la star de la chanson populaire marocaine continue d’enflammer les réseaux sociaux. La chanteuse dénonce plusieurs anomalies dans les différents espaces publics de sa ville natale pointant du doigt la décadence et l’irresponsabilité des élus locaux.

Sa vidéo n’a pas été sans réaction, car en plus des likes et des partages des internautes, le président du conseil municipal, lui, a disliké ! Ce dernier affirme que la vidéo de Najat Aatabou vient en réponse au refus d’une licence de vente d’alcool pour son restaurant.

D’après les déclarations de son mari, l’auteur de « J’en ai marre » compte riposter et avec force. Elle a déposé plainte contre le responsable, nous apprend Le360.

Tags : Najat Aatabou - Droits et Justice - Khemisset - Alcool

Aller plus loin

Najat Aatabou s’alarme de la situation à Khémisset et en appelle au roi Mohammed VI (vidéo)

La chanteuse marocaine Najat Aatabou est en colère et le montre. Dans une vidéo publiée sur YouTube, l’interprète de "j’en ai marre" s’en prend aux élus locaux et leur reproche de...

Enquête à Khémisset après les accusations de Najat Aatabou

Suite à la diffusion de la vidéo de la chanteuse Najat Aatabou dans laquelle elle accuse les autorités locales de khémisset d’avoir dilapidé les deniers publics, le ministère de...

Nous vous recommandons

Orvault : étrange découverte dans un semi-remorque marocain

À Orvault, les policiers de police secours ont fait une découverte pour le moins étrange dans un semi-remorque immatriculé au Maroc. Six personnes dont quatre Marocains ont été interpelés.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Elles concernent cette fois-ci les villes de Rabat, Salé, Meknès, Laâyoune...

Mbappé et Hakimi aux côtés des orphelins à Marrakech

L’international marocain Achraf Hakimi et son coéquipier et ami Kylian Mbappé profitent de leurs vacances à Marrakech, pour rendre visite à des orphelins dans un petit village.

Un chef militaire du Polisario tué par un drone marocain

Le commandant de la cinquième région militaire du Front Polisario aurait été tué dimanche lors d’une attaque marocaine par drone, laquelle aurait également blessé une autre personne.

Collision au large de Tanger Med : les détails sur les personnes disparues

On en sait un plus sur les deux personnes disparues suite à la collision entre une vedette et un ferry, survenue la semaine dernière à proximité du port de Tanger Med.

Maroc : urgence d’en finir avec le phénomène de faux gardiens de voitures

À Fès comme partout ailleurs au Maroc, les comportements de certains gardiens de voitures exaspèrent bon nombre d’internautes qui demandent la suppression de leur activité. De leur côté, les experts appellent, eux, à l’instauration d’une réglementation avec...

Maroc : vers une baisse considérable de l’activité immobilière après le ramadan

Au Maroc, l’activité immobilière tournera au ralenti après la célébration de l’Aïd el-fitr. C’est ce que prédit la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI).

Casablanca : où en sont les travaux du tramway ?

Les projets de construction de nouvelles lignes de tramway et de busway à Casablanca se sont poursuivis de façon progressive en 2021. Cette année, l’essentiel des travaux sera consacré à la plateforme voie...

Marrakech : « Miss arabic beauty in the world » de retour

La 5ᵉ édition du festival « Miss Arabic Beauty in the World » est prévue du 16 au 20 mars à Marrakech, sous le thème « promouvoir la diversité touristique dans la région de Marrakech-Safi ».

Hirak du Rif : la Cour de cassation rend sa décision définitive

A moins d’une solution politique, Nasser Zefzafi purgera les 20 ans de prison ferme prononcés par la chambre criminelle le 28 juin 2018 et confirmés par la Cour d’appel de Casablanca en avril 2019. Vendredi dernier, la Cour de cassation de Rabat a...