Nasser Bourita veut simplifier la vie des MRE

25 janvier 2022 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger s’engage à améliorer la qualité des services rendus aux MRE. Dans ce sens, il entend notamment mettre en place une nouvelle carte consulaire et mettre en œuvre des projets dont l’établissement des cartes nationales d’identité et des passeports auprès des services consulaires, à distance.

Le chef de la diplomatie marocaine a planché lundi devant la Chambre des Représentants, où il a répondu à cinq questions portant sur l’amélioration qualitative et la mise à niveau des services consulaires au profit des Marocains résidant à l’étranger. Les députés ont évoqué les problèmes auxquels font face les Marocains résidant à l’étranger (MRE), dont les modalités traditionnelles d’accueil et d’assistance, le manque des ressources humaines dans ces instances.

À lire : La France veut réduire les coûts de transferts des MRE

Aussi, ont-ils demandé aux représentations diplomatiques et consulaires de faciliter toutes les démarches consulaires et administratives requises par les concitoyens marocains et les étrangers souhaitant visiter le Maroc, et de répondre de manière efficace à leurs demandes et attentes. Sans oublier la nécessité de recourir en urgence à la numérisation des services consulaires et à la facilitation de l’accès des usagers aux différentes prestations consulaires, notamment l’acte de naissance.

À lire : Le Maroc ouvre un consulat à Toronto

Répondant aux préoccupations des élus, Nasser Bourita a fait savoir que le Maroc dispose de 56 consulats à travers le monde, dont trois ont été ouverts récemment, à Napoli, Norcia et à Toronto. « Le ministère a également procédé à l’achat de six nouveaux bâtiments. Neuf autres ont été changés et trois services consulaires ont été rénovés, au Danemark, Égypte et Arabie Saoudite », a-t-il détaillé, faisant savoir que 5,3 millions de personnes sont inscrites aux services consulaires.

À lire : Une nouvelle mesure pour simplifier la vie des MRE

S’agissant de l’amélioration des services consulaires, le ministre a souligné la nécessité de revoir la carte consulaire dans la banlieue de Paris, à Galice (Espagne), au Nord de l’Italie et dans les pays du Golfe et en Afrique, afin de rapprocher les prestations des MRE. Ce chantier porte sur quatre axes : l’amélioration des conditions d’accueil, la digitalisation et l’amélioration du rendement consulaire, les services et les actions sociales de proximité.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nasser Bourita - Passeport marocain - Carte d’identité marocaine - MRE

Aller plus loin

Des recommandations pour améliorer la qualité des services rendus aux MRE

Après avoir présenté un état des lieux, la Cour des comptes a formulé plusieurs recommandations dont la mise en œuvre permettra d’améliorer la qualité des services rendus aux...

Une nouvelle mesure pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris une nouvelle mesure pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la mise en place de 155 unités dans différents consulats pour...

Services consulaires aux MRE : la Cour des Comptes épingle le département de Bourita

Le ministère des Affaires Étrangères doit faire plus d’efforts dans les différentes prestations à destination des Marocains résidant à l’étranger. C’est l’une des...

Une plateforme numérique de services juridiques pour les MRE

Pour rendre la tâche facile aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), une plateforme numérique de services juridiques et judiciaires à distance a été mise en place cette...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.

MRE : Du changement pour l’opération Marhaba 2024

Contrairement aux années antérieures, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc va démarrer deux jours avant la date habituelle. La coïncidence avec l’Aïd al-Adha oblige.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...