À Nice, un Marocain donne de la valeur aux galets

22 avril 2021 - 10h40 - France - Ecrit par : S.A

Hicham Chikhi, un Marocain résidant à Nice s’emploie à mettre les galets en valeur à travers l’art. Le projet « Dessiner une bouche » de cet homme qui « a échappé de justesse » à l’attentat du 14 juillet vise à libérer la parole.

Un projet artistique participatif pour libérer la parole. C’est tout le sens de « Dessiner une bouche ». Hicham Chikhi raconte comment l’idée lui est venue. « Lorsque nous sommes retournés sur la plage (au niveau du boulevard Gambetta) avec mes enfants, on regardait les galets en discutant. J’expliquais à mon fils qu’il y en avait des gros, des petits, des ronds ou des ovales et qu’ils étaient tous différents. Qu’ils représentaient notre société et qu’ils avaient tous une histoire à travers les voyages qu’ils faisaient dans la mer. C’est en rentrant à la maison que j’ai eu deux idées : faire un projet participatif et proposer de l’art en dehors des musées », relate-t-il à Nice matin.

La suite ? Un ami qui avait un surplus de galets dans son entreprise lui a proposé les pierres. Le projet est ainsi né. Hicham Chikh dessine des yeux sur les galets et les sème un peu partout sur la plage et même en ville, parfois à l’étranger. « L’idée est de demander à ceux qui les trouvent de dessiner une bouche mais aussi de raconter leur rêve. En grandissant, on laisse nos rêves de côté, par peur ou parce qu’on les oublie. Je veux ouvrir cette porte à la société. Que chacun s’interroge sur le monde dans lequel nous vivons tous ensemble malgré nos différences. L’objectif est de libérer la parole. Je suis vraiment lié à Nice et, avec ce projet, je voulais la mettre en valeur et lui rendre hommage », explique-t-il.

Bon nombre de personnes qui trouvent les galets lui envoient souvent des messages voire des photos. « Depuis peu de temps, je note à l’arrière du galet les pages Facebook et Instagram baptisées ’Dessine-moi une bouche’. Jusqu’ici je le faisais de façon complètement anonyme. Certains me racontent même leurs rêves. Un jour, un directeur d’école m’a avoué qu’il avait toujours rêvé de jouer du saxophone. Je l’ai croisé quelques mois après et il m’a annoncé qu’il avait commencé à prendre des cours grâce à notre rencontre », confie ce passionné de l’art.

Outre « Dessiner une bouche », Hicham Chikh a d’autres projets. « Toujours sur des galets, je dessine des ’fleurs à mots’. Il s’agit de fleurs dont la tige est réalisée avec un mot. Je suis en train de chercher les noms de personnes victimes d’un attentat pour les écrire sur ces fleurs. Mon idée est que la personne qui trouve le galet l’offre à celle qui porte le prénom que j’y ai inscrit. C’est un projet encore en cours », dit-il, ajoutant qu’il a aussi été contacté pour figurer dans le musée mémorial du terrorisme qui va ouvrir à Paris.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Peinture - Nice - Attentat - MRE

Aller plus loin

La bande dessinée pour libérer la femme marocaine

Engagée pour la cause de la femme, la Marocaine Zainab Fasiki, à la fois artiste et activiste, multiplie ses actions pour le changement social en vue de la libération des...

Attentat de Nice : les musulmans belges solidaires avec la communauté catholique

Suite à l’attentat de la basilique Notre-Dame de Nice perpétré le 29 octobre 2020, les musulmans belges ont exprimé leur solidarité avec la communauté catholique.

L’attentat de Nice fera-t-il l’objet d’un procès pour terrorisme ?

Les juges antiterroristes français sont attendus dans l’affaire dite de l’attentat de Nice, dont l’auteur est Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un Franco-tunisien de 31 ans. Il leur...

Après l’attentat de Nice, les musulmans solidaires avec l’église catholique

Les gestes de solidarité des musulmans de France se multiplient envers les catholiques, depuis l’attentat survenu à Nice jeudi 29 octobre. Des responsables musulmans de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.