Nouvelle colère du roi Mohammed VI ?

31 janvier 2021 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

Les retards et la mauvaise gestion du chantier de rénovation de la gare de Rabat-Ville auraient provoqué la colère du roi Mohammed VI. Cette situation serait à l’origine de l’arrêt temporaire des travaux.

Le roi Mohammed VI n’aurait pas apprécié les nombreux échecs enregistrés dans la mise en œuvre de ce projet, rapporte Assabah.

En plus des retards, les inondations et l’état de grand délabrement du bâtiment encore en rénovation auraient également entraîné la suspension de ces travaux. Ce qui laisse présager des changements à la tête de l’[Office national des chemins de fer (ONCF), affirme le journal.

Sujets associés : Mohammed VI - Rabat - Office national des chemins de fer (ONCF) - Colère royale

Aller plus loin

Une colère royale derrière la démolition club nautique de la Marina de Bouregreg

Les autorités de la Wilaya de Rabat ont procédé à la démolition du club nautique de la Marina de Bouregreg. À l’origine de cette opération, une colère du roi Mohammed VI.

Meurtre d’Adnane : le roi Mohammed VI condamne " l’acte criminel et odieux"

Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille d’Adnane Bouchouf, un adolescent de 11 ans disparu, violé, retrouvé mort et enterré à...

Voilà pourquoi les travaux de construction de Taghazout Bay ont été suspendus

Les travaux de construction et d’aménagement, en cours dans le cadre du projet de la station balnéaire de Taghazout Bay, ont été suspendus, le samedi 15 février.

Une grosse colère du roi Mohammed VI à Fès

Le retard pris dans l’avancement d’un grand projet de développement à Fès aurait été à l’origine de la colère du roi Mohammed VI, qui profite actuellement de quelques jours de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi appelle à combattre les spéculateurs

Dans son discours adressé aux Marocains à l’occasion de la fête du Trône, le Roi Mohammed VI a appelé à une lutte efficace contre les spéculations et la manipulation des prix.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Coupe arabe de futsal : le roi félicite les joueurs

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l’équipe nationale de futsal qui a remporté, vendredi à Djeddah, la septième édition de la Coupe arabe de futsal.

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Le roi Mohammed VI félicite Soufiane El Bakkali

Soufiane El Bakkali a reçu un message de félicitations de la part du roi Mohammed VI après avoir décroché, mardi, la médaille d’or au 3 000 m steeple lors des Championnats du Monde d’Athlétisme 2022, qui se déroule aux États-Unis.

Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 542 personnes

A l’occasion de la commémoration de la révolution du Roi et du Peuple, le Roi Mohammed VI a gracié 542 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Le roi Mohammed VI ne fera plus de discours du 20 août

Le roi Mohammed VI ne prononcera plus le discours de la célébration de la Révolution du Roi et du Peuple le 20 août. Celui-ci, selon le Cabinet royal est trop proche du discours du Trône et celui de la rentrée parlementaire.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.