Offense au roi Mohammed VI : l’association des éditeurs charge une chaîne algérienne

15 février 2021 - 07h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’Association nationale des médias et des éditeurs (ANME) a vivement réagi suite à l’attaque contre le roi Mohammed VI de la chaîne algérienne Echchourouk.

« Ces attaques immorales contre les institutions marocaines, l’institution monarchique en tête, d’une manière impertinente et dégradante est un acte condamnable et contraire à l’éthique de la profession de journaliste », indique l’ANME dans un communiqué, martelant que « quiconque porte atteinte au père de la Nation, garant de sa stabilité et protecteur de ses frontières, porte atteinte à tous les Marocains à l’intérieur et à l’extérieur du royaume ».

L’Association appelle les « professionnels algériens des médias à condamner ce comportement corruptible de la chaîne Echchourouk, invoquant l’éthique de la profession de journaliste et le respect des basiques de la profession dans le traitement des affaires marocaines, en particulier quand il s’agit de l’institution royale que les Marocains considèrent comme une ligne rouge qu’ils ne permettront à personne de dépasser ».

Le souverain et le Maroc ont été la cible d’un déferlement de haine et d’attaques alimentées par la désinformation lors de l’une des émissions de la chaîne de télévision. Pour l’animateur, les mots “juif” et “sioniste” sont des synonymes, la “RASD” « est une entité reconnue par la majorité des pays africains ». Ces propos montrent que l’Algérie n’a toujours pas digéré la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Pour l’ANME, cette campagne de dénigrement et de désinformation « ne peut être ni ignorée ni tolérée sous prétexte de liberté d’expression parce que la dernière chose qui existe en Algérie est la liberté d’expression ».

L’association rappelle par ailleurs que « la fonction première des médias lorsqu’il s’agit d’affaires extérieures et de relations avec les voisins est d’offrir un contenu pertinent qui sert la proximité et la coopération fraternelle. Au pire des cas, il vaut mieux s’abstenir plutôt que de s’enfoncer dans le bourbier de la bassesse et l’insulte, dont malheureusement des plateformes et des supports algériens en font une spécialité depuis de nombreuses années. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Mohammed VI

Aller plus loin

Les explications de Hafid Derradji après des insultes envers les Marocaines

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, assure ne pas être l’auteur des tweets injurieux et haineux contre le Maroc et les Marocaines, après...

Nasser Bourita dénonce l’acharnement quotidien de l’Algérie (vidéo)

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains à l’étranger fustige l’acharnement de l’Algérie contre le Sahara devenu sa «...

L’Algérie « vole » le malhoun marocain

Des sites proches du régime algérien s’emploient à «  voler  » des productions marocaines du Malhoun, un patrimoine immatériel, civilisationnel et culturel du royaume en passe...

L’Algérie accuse le Maroc de cyberattaques

Le ministre algérien de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer accuse le Maroc d’avoir « recruté des centaines d’agents dans le monde virtuel pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Réforme du Code de la famille au Maroc : vers une égalité parfaite hommes femmes ?

Le roi Mohammed VI a adressé mardi 26 septembre une Lettre royale au Chef du gouvernement, annonçant une révision approfondie du Code de la famille (Moudawana), près de 20 ans après celle opérée en 2004.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le roi Mohammed VI félicite les joueurs marocains, après leur qualification

Le roi Mohammed VI s’est entretenu ce mardi 6 décembre avec le sélectionneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, pour le féliciter de la qualification aux quarts de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar-2022.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Rentrée parlementaire : voici le discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a adressé, vendredi, un discours au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 11ème législature. Le voici dans son intégralité

Dans son discours, le roi Mohammed VI tient à "rassurer" ses frères algériens

Le roi Mohammed VI a adressé samedi, un discours à la nation, à l’occasion du son accession au trône. Le voici dans son intégralité

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

Mohammed VI félicite l’AS FAR

Le Roi Mohammed VI a adressé ses félicitations aux joueuses de l’AS FAR, qui ont remporté dimanche la finale de la Ligue des Champions féminine de la Confédération africaine de football (CAF).

Aïd Al Mawlid : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 672 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 672 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabawi, célébré ce dimanche 9 octobre au Maroc. Ces détenus avaient été condamnés par différents tribunaux du Royaume.