Recherche

Omar, victime du pédophile espagnol gracié, tente de se suicider

© Copyright : DR

2 août 2013 - 20h13 - Société - Par: Bladi.net

Le Maroc reconnaît officiellement que Daniel Galvan Fina, l’Espagnol condamné à 30 ans de prison pour avoir violé 11 enfants à Kénitra, a été extradé vers l’Espagne et est définitivement interdit d’entrer au Maroc, affirme Mustapha Ramid, ministre de la Justice au quotidien Akhbar Al Yaoum.

« Gracier Daniel Galvan Fina est une décision souveraine et si le Roi a accordé sa grâce, il doit avoir certainement ses raisons », précise Ramid, affirmant que cette situation le dépasse.

« C’est juste des rumeurs, on ne peut pas croire que le pédophile a été libéré. Le Roi ne peut pas nous faire ça », s’écrie le père de l’une des victimes contacté par Akhbar Al Yaoum.

« Nous avons été violés deux fois », je m’en remet à Dieu", déclare la mère du plus jeune enfant violé par Daniel Galvan Fina. Les parents des autres victimes ont préféré eux ne pas faire de commentaires quant à la libération du pédopornographe .

« Juan Carlos d’Espagne a bien demandé au Roi Mohammed VI de gracier des Espagnols purgeant des peines de prison au Maroc, mais il ne savait pas si le nom du pédophile qui a violé 11 enfants marocains figurait sur la liste des bénéficiaires » affirme le porte-parole du palais royal espagnol.

Plusieurs ONG marocaines défendant en temps normal les droits des enfants se tiennent à carreau, préférant ne pas commenter cette affaire.

Sur les réseaux sociaux, un air de révolution souffle. Les Marocains sont indignés et appellent à manifester contre la libération du violeur d’enfants. L’on répète que Juan Carlos n’est venu au Maroc que pour défendre les intérêts de son pays, faisant référence à l’accord de pêche, signé moins d’une semaine après son départ.

"Je ne peux pas imaginer que Mohammed VI en tant qu’être humain et père, avant d’être Roi, acceptera de gracier Daniel Galvan Fina, s’il connaissait son identité et ses crimes, estime le journaliste Taoufik Bouâchrine, pour qui, il faut faire des excuses aux familles des victimes et procéder à nouveau à l’arrestation de ce monstre, qui a déjà quitté le pays.

Omar, violé par Daniel Galvan alors qu’il avait 14 ans, a tenté de mettre fin à ses jours en apprenant que son violeur a été grâcié et s’est envolé vers son pays.

Mots clés: Mohammed VI , Kenitra , Pédophilie , Mustapha Ramid , Daniel Galvan Fina , DanielGate

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact