Conseil de sécurité de l’ONU : le Maroc à la conquête d’un quatrième mandat

25 mai 2021 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Le Maroc s’active déjà pour siéger au Conseil de sécurité de l’ONU. Le royaume ambitionne d’occuper, pour la quatrième fois, le fauteuil de membre non-permanent, pour la période 2028-2029.

Conscient que cette ambition est partagée par plusieurs pays, le Maroc a commencé très tôt à se préparer, informe Medias24, ajoutant que pour maximiser les chances du royaume, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, échange énormément avec les partenaires africains. Ainsi, depuis quelques mois, dans toutes les communications publiées au terme des discussions, il insiste sur le soutien à la candidature marocaine au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies de 2028-2029 qui sera son quatrième mandat, après ceux de 1963-1964, 1992-1993 et 2012-2013.

Pour le prochain mandat, l’Union africaine a déjà approuvé les candidatures du Gabon et du Ghana, qui remplaceraient la Tunisie et le Kenya dont le mandat prend fin cette année 2021. Ces candidatures seront validées lors de l’élection prévue en juin 2021.

Pour sa part, si le Maroc parvient à obtenir un nouveau mandat au sein de ce Conseil fondé sur le maintien de la paix et de la sécurité internationales et qui enquête sur tout conflit pouvant entraîner un désaccord entre nations, le royaume pourrait de nouveau défendre les causes internationales et nationales principalement, la question du Sahara marocain.

Pour rappel, le Conseil de sécurité est constitué de 15 membres, dont cinq permanents à savoir : la Chine, les Etats-Unis d’Amérique, la Russie, la France et le Royaume-Uni et 10 membres élus par l’Assemblée générale pour un mandat de deux ans. Actuellement, ces 10 membres sont l’Estonie (2021), l’Inde (2022), l’Irlande (2022), le Kenya (2022), le Mexique (2022), le Niger (2021), la Norvège (2022), Saint-Vincent et les Grenadines (2021), la Tunisie (2021) et Viet Nam (2021). Suivant le système de rotation, le prochain mandat du Maroc devra intervenir en 2028-2029.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : ONU - Diplomatie - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération

Aller plus loin

La question du Sahara à l’agenda de la prochaine réunion du Conseil de sécurité

La question du Sahara demeure une préoccupation pour le Conseil de sécurité des Nations Unies. Cette problématique sera abordée à la prochaine session de l’organisation onusienne.

Difficile pour l’ONU de nommer son envoyé spécial pour le Sahara

Alors que le poste est vacant depuis près de deux ans suite à la démission de l’Allemand Horst Köhler, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a du mal à nommer...

Sahara : la réponse sèche d’Omar Hilale à l’Algérie

Le Maroc a réagi officiellement aux propos du nouveau ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, relatives au Sahara marocain, durant le débat général de la...

António Guterres toujours à la recherche d’un envoyé spécial pour le Sahara

Les noms de douze personnalités ont déjà été proposés, sans succès, pour le poste d’envoyé spécial pour le Sahara, resté vacant depuis deux ans. C’est ce qu’a indiqué vendredi,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.