Recherche

Opep : 20 millions $ US pour l’eau potable à Marrakech

© Copyright : DR

17 janvier 2005 - 19h45 - Economie

Le réseau actuel d’alimentation en eau de Marrakech sera saturé avant la fin de l’année 2005, a démontré une étude réalisée par la wilaya de la ville ocre. L’accord du financement par l’OPEP d’une partie de la construction du barrage de Ouirgane arrive donc à point pour ce chantier qui permettra la poursuite du développement dans la région.

Le fonds de l’OPEP pour le développement international et le Royaume du Maroc ont signé mercredi 12 janvier 2005 un accord de prêt garantissant un financement de 20 millions de dollars US pour la construction du barrage de Ouirgane, dans la région de Marrakech. C’est à Vienne que l’accord a été signé par Redouane Houssaïni, conseiller aux affaires étrangères du Maroc en Autriche, et Jamal Nasser Lootah, président du conseil d’administration du fonds de l’OPEP. Le budget du projet est établi à 630 millions de dh dont le reliquat sera financé par le FADES (Fonds arabe de développement économique et social) et le budget général de l’Etat.

Un besoin pressant

La construction du barrage devrait permettre d’alimenter en eau la ville de Marrakech à raison d’environ 17 millions de mètres cubes additionnels annuellement. La disponibilité de l’eau au Maroc varie largement d’une région à l’autre - certaines régions montagneuses recevant jusqu’à un mètre de précipitations annuellement, alors que les zones désertiques en reçoivent moins de deux centimètres. La construction du barrage de Ouirgane répond ainsi aux inquiétudes soulevées par certaines études selon lesquelles la ville de Marrakech serait mal équipée pour faire face à la croissance démographique et économique des années à venir. Une étude des besoins en eau de la Wilaya de Marrakech a d’ailleurs démontré que les ressources mobilisées actuellement seront saturées en l’an 2005. Les barrages constituent déjà la principale source d’alimentation en eau potable pour les 850 000 habitants de la ville.

Chantier d’envergure

Le barrage, dont le chantier doit débuter au début 2005, sera construit dans la vallée de N’Fis, à environ 60 km de Marrakech, et s’élèvera sur 71 mètres de hauteur par 233 mètres de longueur. La fin des travaux est prévue pour 2008. La station de traitement et de filtration d’eau potable de Marrakech verra également la construction de réservoirs et bassins additionnels d’une capacité totale de 20.000 mètres cubes. L’exécution des travaux demandera la relocalisation d’environ 1.200 personnes, dont les résidences actuelles se trouvent sur les terres qui seront inondées. Les responsables du chantier promettent que ces gens recevront une compensation leur permettant de s’installer ailleurs.

La Gazette du Maroc

Mots clés: Marrakech , Eau , Prêt , Etude , OPEP , Barrages

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact