Opération Marhaba 2021 : l’incertitude persiste

14 avril 2021 - 11h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Maroc n’a toujours pas donné une information officielle quant à l’organisation de l’Opération Marhaba 2021. Ce manque de communiation inquiète du côté de la ville de Sebta.

L’Opération Marhaba a été annulée l’année dernière en raison de la crise sanitaire et de la fermeture des frontières depuis mars 2020. Ces derniers mois, diverses informations ont été publiées dans les médias, annonçant une probable organisation de l’Opération Marhaba sans passer par les villes de Ceuta et Melilla.

Pour le moment, le Maroc n’a donné aucune information officielle quant à la tenue de l’Opération Transit dans des conditions normales, avec une ouverture éventuelle des frontières marocaines. Tout dépendra de l’évolution de la situation épidémiologique, indiquent des sources du ministère de l’Intérieur espagnol. « Face à la pandémie, la première chose à faire est d’attendre de voir l’évolution de la situation », précisent-elles.

La protection civile, quant à elle, ne croit pas l’organisation de l’Opération Marhaba 2021 qui, en tant normal, devrait débuter début juin, mais dans la préparation commence dès le mois de mars voire avant.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Melilla - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Opération Marhaba 2021 : Algésiras se prépare

En attendant l’annonce officielle par le Maroc et l’Espagne de l’organisation de l’Opération Marhaba 2021, l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) se prépare déjà...

Incertitudes autour de l’Opération Marhaba 2021

Les autorités locales de Ceuta semblent moins enthousiastes quant à l’ouverture de la frontière afin de permettre l’organisation de l’Opération Marhaba cette année.

Opération Marhaba : une nouvelle annulation à l’horizon ?

Le Maroc a fermé depuis mars 2020 ses frontières terrestres avec Ceuta et Melilla en raison de la crise sanitaire, ce qui n’a pas permis la tenue de l’Opération Marhaba l’année...

Opération Marhaba 2021 : le Maroc pourrait exclure Ceuta et Melilla

Dans le cadre de l’organisation de l’Opération Marhaba cette année, le Maroc n’envisage pas de faire transiter par Ceuta et Melilla, les milliers de Marocains résidant à...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Les MRE face au défi du développement local

Ce mercredi 10 août, le Maroc célèbre la journée nationale des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Placée sous l’égide du ministère chargé des affaires étrangères et des MRE, ces journées visent à consolider les canaux de dialogue avec les...

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Bank Of Africa dévoile ses nouvelles offres MRE

À l’occasion de l’opération Marhaba, Bank Of Africa a dévoilé mercredi son offre « de produits et services innovants », visant à se rapprocher davantage de ses clients MRE.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Roi Mohammed VI : les MRE « sont un motif de fierté pour le Maroc »

Le roi Mohammed VI a salué la détermination des Marocains résidant à l’étranger (MRE) à défendre les intérêts du Maroc notamment les causes nationales liées à leur patrie et au Sahara, et les a invités à s’impliquer dans le processus de développement....

Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).