Un expert décortique l’appel du roi Mohammed VI à ouvrir les frontières avec l’Algérie

1er août 2021 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Le Roi Mohammed VI a appelé à l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie dans son message à la Nation à l’occasion du 22ᵉ anniversaire de la Fête du Trône samedi. Ce message à l’intention de l’Algérie est une « position constructive », pouvant favoriser le développement des deux pays, se réjouit l’universitaire Abdel Fattah Belamchi.

Dans son Discours du Trône, le Souverain marocain a adressé à l’Algérie un appel « sincère et sans conditions préalables » et qui traduit « une vision stratégique » dans l’amélioration des relations des deux pays, a indiqué le professeur des relations internationales à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, Abdel Fattah Belamchi, ajoutant que seules les relations de bon voisinage devraient exister entre les deux pays. Ainsi, la position du Maroc ouvre le chemin à un nouveau départ dans les relations entre les deux voisins et un cadre diplomatique qui surpasse tout différend, fait part la Map.

Le discours du Roi qui, par ailleurs a insisté sur les dimensions africaine et euro-méditerranéenne, fait part d’une grande satisfaction dans les efforts fournis par l’État et la société dans la gestion des enjeux nationaux et internationaux, précisant que le royaume poursuit son développement et ses réalisations à travers les grands projets initiés. Dans le même discours, « le Souverain a relevé que les Marocains sont capables de mener une nouvelle Révolution du Roi et du peuple, […] pour faire face à des défis économiques, sociaux et politiques, tant sur le plan national qu’international », a ajouté Belamchi.

Les différentes réalisations dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, de même que ses impacts sociaux et économiques ont été abordés dans ce discours. Entre autres réalisations, le Souverain a cité la mise en place du Fonds destiné à la gestion de la pandémie et du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, l’avancement de la campagne de vaccination, le projet du lancement de la fabrication du vaccin au Maroc et autres.

Sujets associés : Algérie - Mohammed VI - Diplomatie

Aller plus loin

Vers l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie ?

Depuis quelques mois, les relations maroco-algériennes passent par d’importantes phases de transition. Ces changements pourraient augurer d’une nouvelle ère et de l’ouverture...

Le Maroc se dit prêt à rouvrir ses frontières avec l’Algérie

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani a affirmé que le Maroc était prêt à rouvrir ses frontières avec l’Algérie.

Près de 70% des Marocains défavorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie

En tout, 67 % des Marocains ne sont pas favorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie, un souhait exprimé par le roi Mohammed VI dans le discours prononcé à l’occasion...

Abdelilah Benkirane plaide pour l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie

L’une des raisons qui explique la situation tendue entre le Maroc et l’Algérie, est la fermeture de la frontière terrestre entre les deux pays. Pour l’ancien chef du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Roi Mohammed VI : les MRE « sont un motif de fierté pour le Maroc »

Le roi Mohammed VI a salué la détermination des Marocains résidant à l’étranger (MRE) à défendre les intérêts du Maroc notamment les causes nationales liées à leur patrie et au Sahara, et les a invités à s’impliquer dans le processus de développement....

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Académie Mohammed VI, un vivier de qualité au service du football marocain

Pensée et inaugurée en 2009 par le roi Mohammed VI, l’académie Mohammed VI (AMF) est devenue, au fil des ans, un vivier de qualité au service du football marocain, mais aussi du football français. Le Maroc doit en partie sa percée à la coupe du monde...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.