Le parlement français salue la stabilité au Maroc

23 février 2022 - 11h20 - France - Ecrit par : A.T

« Le Maroc représente un pôle de stabilité politique dans la région », selon le parlement français.

Dans un rapport d’étude sur les enjeux de défense en Méditerranée, publié par la commission de la défense nationale et des forces armées, les parlementaires français ont salué la démocratie et l’alternance en marche au royaume, qui se sont traduits entre autres par « le bon déroulement des élections législatives de septembre 2021 ».

Toutefois, souligne le rapport, « les tensions économiques et sociales perdurent » comme l’ont démontré certaines manifestations entre 2016 et 2018. « La pression migratoire venant du Maroc comme lors des événements du 17 mai 2021 aux frontières de la ville de Ceuta illustre ces tensions », note le rapport.

A lire : Pegasus : « les attaques contre le Maroc visent sa stabilité » selon El Othmani

S’agissant du Sahara occidental, les députés ont estimé que « les hostilités, principalement concentrées dans le nord du territoire près de Mahbas, demeurent à ce stade de faible intensité. »

De même, expliquent les rapporteurs, la crise diplomatique entre le Maroc et l’Algérie reste limitée au conflit autour du Sahara. « Le risque d’une transformation des hostilités au Sahara occidental en un conflit conventionnel entre acteurs étatiques apparaît limité à ce stade », ont-ils écrit.

Sujets associés : France - Algérie - Elections - Sahara Occidental

Aller plus loin

Alain Joyandet : « le Maroc est la solution pour la stabilité du Sahara »

Alain Joyandet, le sénateur de la Haute Saône et ancien secrétaire d’État à la coopération pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy s’est invité dans le débat sur l’avenir du...

Pegasus : « les attaques contre le Maroc visent sa stabilité » selon El Othmani

Le chef du gouvernement marocain s’est prononcé sur l’affaire Pegasus au cours d’une émission télévisée. El Othmani a dénoncé les organisations Forbidden Stories, Amnesty...

Le Maroc, pays jouissant d’un degré élevé de stabilité

Le Maroc est classé parmi les pays jouissant d’un degré élevé de paix et de stabilité dans le monde, selon un rapport rendu public mercredi à Londres par le Global Peace Index.

Jacques Chirac : la monarchie est le garant de la stabilité au Maroc

A un moment où le Maroc est sur le point d’adopter des réformes constitutionnelles qui limiteraient considérablement les pouvoirs du Roi, l’ancien président français Jacques...

Ces articles devraient vous intéresser :

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Sahara : Israël réaffirme son soutien au Maroc

En visite de travail au Maroc, Gideon Saar, ministre israélien de la justice, a réaffirmé le soutien de son pays à la position du royaume concernant la question du Sahara.

Amar Belani porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur d’Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb qui l’accuse de « ruiner » les efforts de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU...

Staffan de Mistura en visite au Maroc

Staffan de Mistura, envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, a entamé depuis samedi une nouvelle visite dans la région, pour approfondir les consultations avec toutes les parties impliquées.