Recherche

Et si les parlementaires marocains versaient leurs primes au fonds contre le coronavirus ?

© Copyright : DR

5 avril 2020 - 22h40 - Maroc

Le parti de l’Istiqlal a demandé au président de l’Assemblée de supprimer les primes de transport et d’hébergement des parlementaires et de les verser en guise de soutien au Fonds spécial de lutte contre le coronavirus.

Noureddine Mediane, président du groupe parlementaire du parti de l’Istiqlal (PI), conservateur et membre de l’opposition, a lancé un appel au président de l’assemblée, Habib El Malki, pour solliciter la suppression des avantages sur les transports, les sommes consacrées à la diplomatie et l’hébergement des parlementaires. Dans sa requête, le parlementaire a insisté sur le reversement de ces sommes au fonds de gestion des conséquences du coronavirus.

L’objectif de cette requête est de marquer la solidarité du parlement au sujet de la crise sanitaire qui secoue le royaume, rapporte Barlamane. Une initiative très appréciée, surtout à cause des conséquences économiques de la pandémie sur le royaume.

Les autorités marocaines ont lancé un fonds spécial de plus de 30 milliards de dirhams pour soutenir le dispositif de lutte contre le covid-19. C’est ce Fonds spécial que les parlementaires vont appuyer en sacrifiant leurs avantages.

Le Fonds spécial va permettre d’appuyer, à partir du 6 avril, les entreprises, particuliers, indépendants et salariés ; notamment avec le report du paiement de toutes les charges fiscales et sociales dues par les entreprises et le versement d’aides directes aux travailleurs en situation de précarité.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact