Pénurie d’eau : le Maroc bénéficie d’un projet européen

8 juillet 2022 - 11h40 - Ecrit par : A.P

Pour prévenir la pénurie d’eau en temps de sécheresse dans les pays du bassin méditerranéen, dont le Maroc, le projet « Elargissement inclusif des actions de restauration des agroécosystèmes méditerranéens » (REACT4MED) a été miss en place.

Chaque année, la région méditerranéenne perd environ 0,5 tonne de sol fertile par hectare en raison de l’érosion des sols, soit près du double de la moyenne européenne selon le projet européen PRIMA REACT4MED, qui vise à restaurer les écosystèmes agricoles méditerranéens et à prévenir la dégradation des sols et la désertification.

Le projet, qui sera mis en œuvre jusqu’en 2025, va contribuer à apporter des connaissances scientifiques plus approfondies afin de permettre aux responsables de proposer des solutions pour la gestion durable des terres et des eaux. En d’autres termes, le projet REACT4MED vise le développement social et économique de la Méditerranée, à travers des actions comme le reboisement des terres, la prévention de l’érosion, la conservation de l’humidité des sols, la gestion intégrée ou biologique de la fertilité des sols, l’utilisation des ressources en eau, etc.

À lire : Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la pénurie d’eau d’ici 2040

Le Maroc, l’Espagne, la Grèce, l’Italie, l’Allemagne, Chypre, Israël, la Turquie et l’Égypte participent à ce projet. La plupart de ces pays souffrent de pénurie d’eau et disposent de moins de 1 000 mètres cubes d’eau par habitant et par an. Pour une gestion durable de l’eau, il est urgent d’optimiser à la fois la sélection des cultures et l’efficacité de l’utilisation de l’eau tout au long de la chaîne de production, en tenant compte du lien eau-énergie.

Le projet vise aussi à contribuer à assurer la disponibilité de l’eau en termes de qualité et de quantité, ainsi qu’à améliorer la gestion des eaux usées. L’objectif à terme est de développer des solutions innovantes et économiques en énergie afin d’accroître l’efficacité et la durabilité de l’approvisionnement en eau dans les sociétés euro-méditerranéennes.

Tags : Eau

Aller plus loin

Maroc : des camions-citernes pour parer à la pénurie d’eau

Le ministère marocain de l’Intérieur a activé le programme d’urgence d’approvisionnement en eau potable par camions citernes au titre de l’année 2021. La canicule et la pénurie d’eau...

Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la pénurie d’eau d’ici 2040

Le Maroc est l’un des pays les plus touchés par le changement climatique. Dans moins de 20 ans, le pays connaîtra une pénurie d’eau d’intensité...

Casablanca menacée d’une pénurie d’eau

Casablanca est menacée d’une pénurie d’eau, selon le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Le barrage Al Massira, principal pourvoyeur en eau de la ville, est presque à...

Sécheresse : crainte de pénurie d’eau à Rabat et Casablanca

La crainte de la soif plane sur les villes de Rabat et Casablanca, touchées par une sécheresse qui dure depuis plusieurs mois. Un plan d’urgence est mis en place par les...

Nous vous recommandons

La presse espagnole salue le discours du roi Mohammed VI

Plusieurs médias espagnols ont salué le discours du roi Mohammed VI du 20 août, notamment son souhait d’inaugurer « une étape inédite » dans les relations bilatérales entre le Maroc et l’Espagne, basées sur « la confiance, la transparence, la considération...

Marine Le Pen « touchée » par la mort de Rayan

La présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, a témoigné sa solidarité à la famille de Rayan, le garçon de 5 ans décédé samedi après avoir passé cinq jours coincé dans un puits de 32 mètres de...

La présence de chars à Melilla inquiète le Maroc

Des chars de combat de l’armée espagnole ont parcouru les rues de la ville de Melilla mardi dernier. La manœuvre n’est pas passée inaperçue du côté marocain.

Montpellier : de retour du Maroc, il fait une étrange découverte

Un homme âgé de 88 ans, vivant place des Charmilles, dans le quartier des Cévennes à Montpellier, a fait une découverte pour le moins étrange à son retour de voyage au Maroc.

Marrakech : le Bitcoin fait de nouvelles victimes

Malgré les mises en garde des autorités, plusieurs Marocains, dont des hommes d’affaires, se sont fait piéger en se faisant escroquer environ 30 millions de dirhams via des Bitcoins.

Maroc : après avoir dragué sur WhatsApp, une infirmière amoureuse virée

L’infirmière qui a relevé le numéro d’un journaliste de la BBC sur le registre confidentiel du ministère de la Santé a été licenciée pour faute « professionnelle grave ». Elle sera également poursuivie.

Le Maroc ne demandera pas non plus de PCR à la sortie du territoire

Le Maroc a annulé, mardi 17 mai, l’obligation du test PCR pour entrer sur son territoire. Il n’exige pas non plus de PCR pour le quitter.

Arancha González Laya emportée par la crise avec le Maroc

Arancha González Laya n’est plus, depuis ce samedi, la ministre espagnole des Affaires étrangères. Le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, vient de la remercier à l’occasion du remaniement opéré. José Manuel Albares, jusque-là ambassadeur d’Espagne en France,...

Casablanca : accusée de tricherie, une élève fait plier les responsables d’une académie

Le tribunal administratif de Casablanca a donné une suite favorable à la demande d’une élève accusée de tricherie aux examens du baccalauréat 2021. Sa copie de l’épreuve de philosophie sera à nouveau...

L’Algérie porte de nouvelles accusations contre le Maroc

L’Algérie s’en prend à nouveau au Maroc. Le chef d’État-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chanegriha accuse le royaume de «  conspiration  » contre son pays.