Perpignan : l’ex-gérant d’une société d’import-export implantée au Maroc condamné pour trafic de stupéfiants

29 mars 2022 - 22h20 - Ecrit par : A.S

Le tribunal correctionnel de Perpignan a condamné un septuagénaire, ex-gérant d’une société d’import-export implantée au Maroc, à 2 ans de prison ferme avec transfert immédiat au centre de détention pour notamment trafic de stupéfiants.

Les faits remontent au 24 mars dernier. Ce jour-là, les gendarmes ont contrôlé le septuagénaire sur la zone d’activité de Prades qui conduisait son véhicule pick-up sans porter de ceinture de sécurité. Les forces de l’ordre ont soumis le conducteur à un dépistage de produits stupéfiants qui s’est révélé positif. Elles ont alors décidé d’effectuer une perquisition au domicile du vieil homme situé dans la forêt sur la commune de Le Vivier. En tout, près de 20 kg de résine de cannabis, 14 kg d’herbe, une arme de calibre 35 avec ses 80 cartouches mais également 246 155 euros en liquide cachés dans des cartons dans une remise ont été saisis, fait savoir L’Indépendant.

À lire : Arrestation à Dubaï d’Omar G., baron de la drogue anversois

Le septuagénaire et son épouse âgée de 75 ans ont été aussitôt placés en garde à vue. La septuagénaire a été tirée d’affaire. Le conducteur est connu des services de la justice. Son casier judiciaire porte la mention de 14 condamnations depuis 1972 essentiellement pour des affaires de stupéfiants. Il a passé 15 années en prison. À la barre, il assure que c’était du passé. Depuis 20 ans, il est « marié, père, grand-père et même arrière-grand-père », énumère-t-il. Il vivait en quasi-autarcie, vendait « jusqu’à 100 kg de miel sur les marchés, non déclarés ». Mais l’habitude étant une secondaire nature, il tombe à nouveau dans le trafic de drogue il y a quelques mois.

À lire : Fès : de lourdes peines et des amendes douanières pour des trafiquants de drogue

« Vous savez, on se retrouve à la retraite, avec 250 € par mois, parallèlement votre épouse touche 1 200 €, c’est une question d’ego et puis il faut vivre. L’occasion s’est présentée et je suis tombé dedans », raconte le prévenu, autrefois à la tête d’une société d’import-export implantée au Maroc. « Je suis resté en contact avec des Marocains avec qui j’étais en affaires légales. On m’a demandé si je pouvais garder de l’argent, j’ai accepté ». Il livre des billets à quelques kilomètres de chez lui. Ce “service” lui rapporte environ 20 000 €. Il revend aussi une partie de la drogue, dans les environs ou dans le département, à 5 € le gramme dont 1 € pour son propre bénéfice.

À lire : Maroc : lourde peine pour le fils d’un parlementaire impliqué dans un trafic de drogue

« C’était une façon de mettre du beurre dans les épinards », résume-t-il, résigné. « Je suis en fin de parcours, je décline jour après jour. J’ai fait un AVC il y a 5 ans, j’ai eu une ablation d’un rein. Je suis handicapé. L’argent, j’en ai rien à faire. Je peux mourir dans dix minutes. Ma vie elle est réglée. C’est une demande de divorce à la clef avec cette histoire », tombe-t-il en larmes. Le verdict est tombé : le septuagénaire a écopé d’une peine de 2 ans ferme avec transfert immédiat au centre de détention et d’une amende de 100 € pour la contravention routière.

Tags : Trafic - Perpignan - Drogues - Prison

Aller plus loin

Arrestation à Dubaï d’Omar G., baron de la drogue anversois

L’ancien kickboxeur Omar G., par ailleurs baron de drogue anversois, a été arrêté à Dubaï en début de semaine à Dubaï, aux Émirats arabes unis. La Belgique pourrait demander son...

Le Gendarme était .. un trafiquant de drogue

Alors qu’il suivait une formation à la caserne mobile de la Gendarmerie royale de Nouaceur pour devenir chef de poste, un sergent de la gendarmerie a été arrêté pour son...

Maroc : lourde peine pour le fils d’un parlementaire impliqué dans un trafic de drogue

La Chambre des crimes financiers près le tribunal de Rabat a condamné le fils d’un parlementaire connu dans le Nord du royaume à huit ans de prison ferme pour son implication dans...

Fès : de lourdes peines et des amendes douanières pour des trafiquants de drogue

Le tribunal de première instance de Fès a infligé de lourdes peines à quatre trafiquants de drogues — dont l’âge oscille entre 34 et 44 ans — interpellés le 11 janvier dernier dans...

Nous vous recommandons

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,28 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,16 % vis-à-vis de l’euro au cours de la période allant du 29 juillet au 04 août 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Boudée par le Maroc, Melilla se tourne vers l’Algérie

Le port de Melilla se prépare à effectuer une mission en Algérie pour établir des liens commerciaux avec ce pays afin de limiter les effets pervers de la fermeture prolongée des frontières avec le...

Décès tragique d’un Marocain et sa femme près de Barcelone

Munir et Jessica, résidant dans une banlieue de Montcada, près de Barcelone, sont morts par noyade alors qu’ils tentaient de réchauffer une cabane plus grande dans laquelle ils allaient emménager. Ils laissent derrière eux un orphelin de deux ans et...

Maroc-Algérie : la course à l’armement

La crise entre le Maroc et l’Algérie prend des tournures inquiétantes. Les deux voisins et puissances du Maghreb se livrent à une course à l’armement, notamment dans l’acquisition des drones de combat. La situation inquiète certains...

Lions de l’Atlas : rumeurs sur la prochaine équipe

À quelques jours de la traditionnelle conférence de presse au cours de laquelle,Vahid Halilhodzic va dévoiler la liste des joueurs convoqués pour le prochain rassemblement des Lions de l’Atlas, des rumeurs circulent sur la possible reconduction du même...

Vueling inclut le Maroc dans son programme estival

La compagnie espagnole Vueling du groupe IAG (International Airlines Group) opèrera des vols au départ de sa base de Paris-Orly vers le Maroc l’été 2022.

La Mauritanie renforce sa frontière avec le Sahara

La Mauritanie vient d’installer trois radars de surveillance près de la frontière avec le Sahara, dans la ville de Zouerate, à environ 700 kilomètres au nord de Nouakchott.

Maroc : bagarre à l’aéroport entre Israéliens

Au Maroc, une violente altercation a eu lieu à l’aéroport entre des Israéliens qui s’apprêtaient à prendre un vol Israir pour rallier Israël. L’avion a pu décoller après l’intervention du personnel de...

Guerre en Ukraine : le Maroc inquiet

Le Maroc suit avec inquiétude l’évolution de la situation entre la Russie et l’Ukraine, a indiqué, samedi, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à...

Rabat : un faux certificat pour faire accepter un adultère

Deux praticiens sont poursuivis devant la chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat pour falsification de certificat médical. L’un s’est fait aider par l’autre, sa collègue médecin, qui lui a établi un faux certificat médical attestant que sa femme,...