Lourde peine pour le chef présumé d’un trafic de drogue en fuite au Maroc

4 juin 2022 - 18h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Le gérant du point de deal de la cité Michelet à Saint-Ouen et son grand-frère toujours en fuite au Maroc ont écopé de lourdes peines devant le tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Le tribunal de Bobigny a prononcé vendredi 3 juin des peines allant de 6 mois avec sursis jusqu’à 12 ans de prison contre 29 personnes impliquées dans le trafic de stupéfiants à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis, rapporte francebleu. Toujours en fuite au Maroc, Aboubacar S., le chef présumé du trafic a été condamné à 10 ans de prison et à une amende de 5 millions d’euros. Son frère Moussa, 31 ans, considéré comme le “gérant” a écopé de 12 ans de prison et d’une amende d’un million. Trois propriétaires de bar ont bénéficié d’une relaxe. Insatisfaits du jugement, certains prévenus ou leurs avocats entendent faire appel.

À lire : Bobigny : lourde peine requise contre le chef présumé d’un trafic de drogue en fuite au Maroc

Ce réseau qui proposait du cannabis et de la cocaïne pendant une quinzaine d’années a été démantelé après que plusieurs opérations de police ont été menées pendant un an. Trois vagues d’interpellations ont eu lieu de juin 2020 à avril 2021. Onze d’entre les personnes interpellées sont encore incarcérées. Présenté comme l’un des plus florissants de Saint-Ouen, le point de deal de l’avenue Michelet rapportait jusqu’à 1,4 million d’euros par mois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Drogues - Prison - Trafic

Aller plus loin

Bobigny : lourde peine requise contre le chef présumé d’un trafic de drogue en fuite au Maroc

Le procès du supermarché de la drogue de Saint-Ouen se poursuit. Lundi, le procureur de la 13ᵉ chambre correctionnelle du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a requis...

L’un des gros trafics de drogue entre le Maroc et l’Espagne au tribunal

Le procès de Francisco et Antonio Tejón, surnommés « les frères châtaignes », considérés par les autorités comme les plus gros trafiquants de résine de cannabis de la région de...

Le chef présumé d’un trafic de drogue en fuite au Maroc, un procès s’ouvre à Bobigny

Le procès du « supermarché de la drogue » de Saint-Ouen s’ouvre ce lundi 9 mai devant le tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis) en l’absence du chef présumé du...

Tué pour une pizza

La Cour d’assises du Val-d’Oise a infligé une lourde peine au meurtrier de Yacine, 21 ans, tué en mars 2020 à Bouffémont, après une dispute pour une pizza qui se faisait attendre.

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »