Recherche

Malgré les pressions, Peugeot et Renault restent au Maroc

© Copyright : DR

17 mai 2020 - 00h30 - Economie

PSA et Renault ne quitteront pas le Maroc. Le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) a affirmé jeudi, que ces groupes « restent totalement impliqués dans leurs sites au Maroc ».

Pas question de quitter le Maroc pour une relocation dans l’Hexagone pour les Groupes PSA et Renault. Notre position officielle est que PSA et Renault restent totalement impliqués dans leurs sites au Maroc et il n’y a aucune remise en cause de la part des constructeurs français, a affirmé le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Dans l’une de ces dernières déclarations, Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie, avait subordonné toute aide de l’État au secteur automobile français, durement touché par la crise du coronavirus, à une relocalisation. Mieux, Bruno Le Maire a indiqué, sur BFMTV, que les constructeurs français devront relocaliser pour bénéficier du soutien de l’État en ces temps de crise.

Les groupes PSA et Renault ne sont pas de l’avis du ministre de l’Économie français. Ils sont soutenus dans cette position par le CCFA. Certains modèles de voiture ne sont plus produits en France. En 2019, PSA a réalisé 36 % de sa production mondiale en France alors qu’au niveau du groupe Renault, ce chiffre s’élevait à près de 18 %. Par exemple, la Clio 5 est essentiellement assemblée en Turquie et en Slovénie, alors que la 208 est produite en Slovaquie et au Maroc.

Les constructeurs justifient aussi, en partie, leur refus de relocalisation pour des raisons de coûts de production. Pour l’instant, PSA et Renault ne cèdent pas à la relocalisation dans l’Hexagone et se maintiennent au Maroc.

Mots clés: Automobile , Renault , France

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact