Jeux de hasard : grosse intervention de la police à Tanger

3 mai 2021 - 20h20 - Maroc - Ecrit par : J.D

Vingt individus dont trois femmes (une Européenne) ont été interpellés dimanche, par les éléments de la préfecture de police de Tanger. Ils sont accusés d’avoir violé l’état d’urgence sanitaire et de participation aux activités d’un réseau qui gérait une salle de jeux de hasard sans autorisation.

Ces arrestations ont eu lieu au quartier Malabata précisément dans deux appartements transformés par leurs propriétaires en des espaces de jeux de hasard. Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les éléments de la préfecture de police de Tanger qui avaient à disposition des informations précises, se sont rendus sur les lieux procédant à l’arrestation immédiate des propriétaires de ces appartements, des gérants et de plusieurs clients.

Une perquisition des lieux a permis la saisie de tables et d’équipements utilisés dans ces jeux, ainsi que de sommes d’argent soupçonnées de provenir de cette activité, relève-t-on.

Le même communiqué de la DGSN indique que les éléments de police de a préfecture de Tanger avaient procédé à des opérations de surveillance sur la base des informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST). Les prévenus font l’objet d’une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider cette affaire, note la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Arrestation - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

De nombreuses interpellations pour non-respect du couvre-feu à Marrakech

Bon nombre de Marocains ont manifesté lundi dernier à Marrakech pour protester contre le couvre-feu et l’interdiction des prières de Tarawih. La police a interpellé une dizaine...

Descente de police à Temara, 35 personnes arrêtées

Des médecins, des fonctionnaires et des entrepreneurs ont été arrêtés mercredi 28 avril par des agents de la gendarmerie de la commune Mers El Khair à Temara, alors qu’ils...

Tanger : des cafés clandestins passent outre le couvre-feu

Plusieurs dizaines de personnes ont été interpelées cette semaine à Tanger, dans deux cafés ouverts au-delà de 20 heures, heure légale du couvre-feu en vigueur durant le mois...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).