Recherche

Tanger : des cafés clandestins passent outre le couvre-feu

© Copyright : DR

17 avril 2021 - 11h20 - Société - Par: J.D

Plusieurs dizaines de personnes ont été interpelées cette semaine à Tanger, dans deux cafés ouverts au-delà de 20 heures, heure légale du couvre-feu en vigueur durant le mois sacré de ramadan.

Selon Alyaoum24, il s’agit de deux cafés situés dans les quartiers de Mghogha et Azib Haj Kaddour, qui avaient leurs portes fermées, et qui accueillaient discrètement des dizaines de clients. Les patrons des cafés concernés, leurs employés ainsi que les clients ont tous été arrêtés par la police et placés en garde à vue, précise la même source qui fait remarquer qu’un tel acte constitue une violation du couvre-feu et de l’état d’urgence.

Les mis en cause risquent une peine d’emprisonnement d’un à trois mois et une amende de 300 à 1 300 DH pour avoir violé les mesures de l’état d’urgence sanitaire dont le couvre-feu nocturne (06h-20h) instaurées par le gouvernement marocain pour freiner la propagation dans le royaume, des nouveaux variants du coronavirus.

Mots clés: Etat d’urgence au Maroc , Ministère de l’Intérieur Maroc , Tanger , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Arrestation , Amende , Garde à vue

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact