Recherche

Les policiers espagnols critiquent l’aide au Maroc

© Copyright : DR

22 août 2021 - 11h00 - Monde - Par: A.P

Les policiers espagnols n’approuvent pas le fait que le gouvernement investisse plus d’argent pour renforcer la police marocaine en matériels alors que dans le même temps, ils ont aussi besoin davantage de moyens pour faire face aux assauts massifs et répétés de migrants. Ils demandent un « recadrage » de l’aide au Maroc.

Le syndicat unifié de la police espagnole dénonce l’aide apportée au Maroc et demande au gouvernement davantage de moyens pour faire efficacement face à la « vague de pateras » que subissent ces derniers temps les villes de Ceuta et de Cadix, les Îles Canaries ou les Baléares. « De meilleurs moyens sont fournis aux forces de police marocaines au détriment des espagnoles », affirme le syndicat à El Español.

À lire : L’Espagne a accordé plus de 100 millions d’euros d’aide au Maroc entre 2014 et 2019

En trois ans, le gouvernement de Pedro Sánchez aurait renforcé en matériels les forces marocaines de sécurité aux frontières pour un montant de plus de 30 millions d’euros. « Les plus de 200 véhicules tout-terrain de dernière génération, camions de transfert de troupes), bateaux semi-rigides et caméras thermiques livrés par le gouvernement espagnol au Maroc en 2019 pour renforcer la lutte contre l’immigration clandestine n’ont pas servi à grand-chose face aux récents assauts de migrants sur les côtes espagnoles », dénonce le syndicat qui fait observer qu’avec le peu de moyens et de ressources, les agents de la police et de la Garde civile ont toujours « essayé de freiner l’arrivée de migrants ».

À lire : L’Espagne soutient l’octroi de l’aide européenne au Maroc

L’Association unifiée des gardes civils (AUGC) est du même avis que les policiers. « Nous continuons à souffrir du manque d’agents, de véhicules et de matériels pour lutter efficacement contre l’immigration clandestine à Ceuta et Melilla, Almeria, Murcie et dans les Îles Canaries », dénoncent-ils. Et d’ajouter : « Il est très difficile d’expliquer aux gardes civils affectés aux commandements de ces villes et provinces comment le gouvernement a fourni a plus de 30 millions d’euros d’aide à la police marocaine ».

Les policiers et la Garde civile exigent donc du gouvernement « qu’il investisse davantage dans les moyens humains et matériels des forces de sécurité aux frontières pour mieux contrôler cette nouvelle avalanche migratoire », même si cela nécessite un « recadrage » de l’aide accordée au Maroc.

Cette année, plus de 18 000 migrants sont arrivés sur le territoire espagnol, dont 80 % par voie maritime, soit une augmentation de plus de 50 % par rapport à la même période en 2020.

Mots clés: Espagne , Immigration clandestine

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact