Les policiers espagnols critiquent l’aide au Maroc

22 août 2021 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les policiers espagnols n’approuvent pas le fait que le gouvernement investisse plus d’argent pour renforcer la police marocaine en matériels alors que dans le même temps, ils ont aussi besoin davantage de moyens pour faire face aux assauts massifs et répétés de migrants. Ils demandent un « recadrage » de l’aide au Maroc.

Le syndicat unifié de la police espagnole dénonce l’aide apportée au Maroc et demande au gouvernement davantage de moyens pour faire efficacement face à la « vague de pateras » que subissent ces derniers temps les villes de Ceuta et de Cadix, les Îles Canaries ou les Baléares. « De meilleurs moyens sont fournis aux forces de police marocaines au détriment des espagnoles », affirme le syndicat à El Español.

À lire : L’Espagne a accordé plus de 100 millions d’euros d’aide au Maroc entre 2014 et 2019

En trois ans, le gouvernement de Pedro Sánchez aurait renforcé en matériels les forces marocaines de sécurité aux frontières pour un montant de plus de 30 millions d’euros. « Les plus de 200 véhicules tout-terrain de dernière génération, camions de transfert de troupes), bateaux semi-rigides et caméras thermiques livrés par le gouvernement espagnol au Maroc en 2019 pour renforcer la lutte contre l’immigration clandestine n’ont pas servi à grand-chose face aux récents assauts de migrants sur les côtes espagnoles », dénonce le syndicat qui fait observer qu’avec le peu de moyens et de ressources, les agents de la police et de la Garde civile ont toujours « essayé de freiner l’arrivée de migrants ».

À lire : L’Espagne soutient l’octroi de l’aide européenne au Maroc

L’Association unifiée des gardes civils (AUGC) est du même avis que les policiers. « Nous continuons à souffrir du manque d’agents, de véhicules et de matériels pour lutter efficacement contre l’immigration clandestine à Ceuta et Melilla, Almeria, Murcie et dans les Îles Canaries », dénoncent-ils. Et d’ajouter : « Il est très difficile d’expliquer aux gardes civils affectés aux commandements de ces villes et provinces comment le gouvernement a fourni a plus de 30 millions d’euros d’aide à la police marocaine ».

Les policiers et la Garde civile exigent donc du gouvernement « qu’il investisse davantage dans les moyens humains et matériels des forces de sécurité aux frontières pour mieux contrôler cette nouvelle avalanche migratoire », même si cela nécessite un « recadrage » de l’aide accordée au Maroc.

Cette année, plus de 18 000 migrants sont arrivés sur le territoire espagnol, dont 80 % par voie maritime, soit une augmentation de plus de 50 % par rapport à la même période en 2020.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne

Aller plus loin

« Le Maroc profite de la faiblesse du gouvernement espagnol »

La députée du Parti populaire (PP), Isabel Moreno, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide que le Maroc va recevoir de l’Europe pour le contrôle des frontières sont la...

L’Espagne soutient l’octroi de l’aide européenne au Maroc

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, a catégoriquement rejeté lundi, au Conseil européen, la proposition de suspendre l’allocation des fonds européens au Maroc, le temps...

L’Espagne a accordé plus de 100 millions d’euros d’aide au Maroc entre 2014 et 2019

Le Maroc a bénéficié de plus de 100 millions d’euros d’aide de la part de l’Espagne entre 2014 et 2019. Des aides qui ont servi à moderniser les institutions du royaume et à...

Immigration : l’efficacité de l’aide européenne au Maroc en question

L’Espagne octroie chaque année 30 millions d’euros d’aide au Maroc, en plus des plus de 300 millions d’euros d’aide dont le royaume bénéficie de l’Europe pour lutter contre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...