Les policiers espagnols critiquent l’aide au Maroc

22 août 2021 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les policiers espagnols n’approuvent pas le fait que le gouvernement investisse plus d’argent pour renforcer la police marocaine en matériels alors que dans le même temps, ils ont aussi besoin davantage de moyens pour faire face aux assauts massifs et répétés de migrants. Ils demandent un « recadrage » de l’aide au Maroc.

Le syndicat unifié de la police espagnole dénonce l’aide apportée au Maroc et demande au gouvernement davantage de moyens pour faire efficacement face à la « vague de pateras » que subissent ces derniers temps les villes de Ceuta et de Cadix, les Îles Canaries ou les Baléares. « De meilleurs moyens sont fournis aux forces de police marocaines au détriment des espagnoles », affirme le syndicat à El Español.

À lire : L’Espagne a accordé plus de 100 millions d’euros d’aide au Maroc entre 2014 et 2019

En trois ans, le gouvernement de Pedro Sánchez aurait renforcé en matériels les forces marocaines de sécurité aux frontières pour un montant de plus de 30 millions d’euros. « Les plus de 200 véhicules tout-terrain de dernière génération, camions de transfert de troupes), bateaux semi-rigides et caméras thermiques livrés par le gouvernement espagnol au Maroc en 2019 pour renforcer la lutte contre l’immigration clandestine n’ont pas servi à grand-chose face aux récents assauts de migrants sur les côtes espagnoles », dénonce le syndicat qui fait observer qu’avec le peu de moyens et de ressources, les agents de la police et de la Garde civile ont toujours « essayé de freiner l’arrivée de migrants ».

À lire : L’Espagne soutient l’octroi de l’aide européenne au Maroc

L’Association unifiée des gardes civils (AUGC) est du même avis que les policiers. « Nous continuons à souffrir du manque d’agents, de véhicules et de matériels pour lutter efficacement contre l’immigration clandestine à Ceuta et Melilla, Almeria, Murcie et dans les Îles Canaries », dénoncent-ils. Et d’ajouter : « Il est très difficile d’expliquer aux gardes civils affectés aux commandements de ces villes et provinces comment le gouvernement a fourni a plus de 30 millions d’euros d’aide à la police marocaine ».

Les policiers et la Garde civile exigent donc du gouvernement « qu’il investisse davantage dans les moyens humains et matériels des forces de sécurité aux frontières pour mieux contrôler cette nouvelle avalanche migratoire », même si cela nécessite un « recadrage » de l’aide accordée au Maroc.

Cette année, plus de 18 000 migrants sont arrivés sur le territoire espagnol, dont 80 % par voie maritime, soit une augmentation de plus de 50 % par rapport à la même période en 2020.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Espagne justifie l’octroi de l’aide au Maroc

Le parti d’extrême droite Vox demande au gouvernement espagnol de ne pas transférer au Maroc les 30 millions d’euros d’aide, approuvés en conseil des ministres au lendemain de la...

La police espagnole demande l’aide de la police marocaine

L’Espagne demande au Maroc de reprendre la collaboration policière, suspendue en réaction à l’accueil de Brahim Ghali en Espagne, en raison de l’organisation de l’Euro qui va...

Le parti d’extrême droite Vox préoccupé par l’investissement massif au profit du Maroc

Le parti d’extrême droite Vox demande des explications au gouvernement espagnol sur la dépense de 12 millions d’euros à effectuer pour l’achat de 98 caméras thermiques et 168...

« Le Maroc profite de la faiblesse du gouvernement espagnol »

La députée du Parti populaire (PP), Isabel Moreno, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide que le Maroc va recevoir de l’Europe pour le contrôle des frontières sont la preuve...

Nous vous recommandons

Immigration clandestine

Maroc : un multirécidiviste s’échappe d’un fourgon de police

Objet de plusieurs mandats d’arrêt pour traite d’êtres humains, immigration clandestine et des délits de crime divers, un multirécidiviste a réussi, mardi, à se défaire de ses menottes et sortir du fourgon de police qui le transférait vers le commissariat de...

Le très juteux business d’un couple de Marocains aux Îles Canaries

Un Marocain et sa femme exploitent un salon de coiffure situé dans un centre commercial d’Arguineguin près du port de Gran Canaria, qu’ils utilisent en réalité pour réaliser des faux documents de voyage à des migrants marocains et d’autres pays africains. Le...

Cinq Marocains se cachent dans un camion de déchets pour rejoindre l’Espagne (Vidéo)

5 Marocains, dont un mineur ont été interpellés à Melilla. Les jeunes étaient cachés au péril de leurs vies, dans un camion qui s’apprêtait à embarquer à destination de la péninsule.

Maroc : un ancien footballeur battu à mort

L’ancien joueur amateur en Italie devenu passeur au Maroc, David Coulibaly, a été retrouvé mort dans la forêt d’Oujda.

Démantèlement d’un réseau de passeurs au sud du Maroc

Une opération, menée lundi par la police judiciaire de Guelmim, a permis le démantèlement d’un réseau de traite d’êtres humains et d’immigration clandestine. 8 individus, dont 2 ressortissants africains, ont été...

Espagne

Rapport accablant sur la situation des mineurs marocains en Espagne

La situation de mineurs marocains à l’étranger est préoccupante. Un rapport alarmant publié par la Fondation Raíces a révélé plusieurs cas de violation de leurs droits.

Espagne : un Marocain qui a enterré un homme vivant devant la justice

Le tribunal d’instruction de Saragosse a décidé de poursuivre les trois membres du gang de Pedrola qui ont volé et violemment agressé deux personnes et assassiné une troisième courant l’été 2019. Ils seront jugés devant un tribunal ordinaire en ce qui concerne...

Des policiers blessés dans un assaut de migrants sur la clôture de Melilla

Un groupe de 119 migrants subsahariens est entré illégalement à Melilla ce lundi, en traversant la haute clôture métallique qui sépare la ville autonome du Maroc.

Drame de Melilla : Manifestations en Espagne et au Maroc, Madrid défend la Garde civile

Des manifestations ont été organisées en Espagne et au Maroc pour protester contre le drame de Melilla qui a fait 37 morts (selon les ONG) dans le rang des migrants africains qui tentaient de rallier illégalement la péninsule ibérique le 24 juin dernier....

Opération Marhaba : le Maroc et l’Espagne discutent de la date de la reprise

Le réchauffement des relations entre l’Espagne et le Maroc pourrait favoriser la réouverture des frontières maritimes marocaines avec Ceuta et Melilla, et donc l’Opération Marhaba dédiée aux MRE. C’est d’ailleurs l’un des sujets qui sera au menu des...