Le Polisario indésirable en Arabie saoudite ?

8 novembre 2023 - 14h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Ne voulant pas accueillir le Polisario, protégé de l’Algérie sur son territoire, l’Arabie saoudite, qui a récemment réitéré son soutien à l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc pour résoudre définitivement le différend régional sur le Sahara, a décidé du report du prochain sommet africain-arabe qui devait se tenir le 10 novembre 2023 à Riyad.

L’Algérie et l’Afrique du Sud ont tenté de convaincre l’Arabie saoudite à accueillir le Polisario au prochain sommet africain-arabe, mais les deux pays se sont heurtés au refus de Riyad. Celle-ci a d’ailleurs reporté les assises qui devaient avoir lieu le 10 novembre 2023. Dans une lettre rendue publique par la diplomatie saoudienne pour officialiser l’ajournement, aucune explication n’a été fournie. Toutefois, des sources diplomatiques consultées par Maroc Hebdo justifient ce report par la persistance de l’Algérie et de l’Afrique du Sud à forcer la main à l’Arabie saoudite pour qu’elle accueille le Polisario. « La position de l’Arabie saoudite est claire et elle est du côté du Maroc et de son intégrité territoriale », a-t-on assuré. Une position déjà affichée dans la déclaration finale des travaux de la 42ᵉ session du conseil suprême du Conseil de coopération du Golfe (CCG) en décembre 2021.

À lire : Sahara : à l’ONU, l’Arabie saoudite réitère son soutien au Maroc

Devant la 4ᵉ commission de l’Assemblée générale de l’ONU, le représentant d’Arabie Saoudite, Hassan Ben Mohammed Al Amri, soulignait en octobre que son pays « réaffirme l’appui à l’initiative d’autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté du Maroc et de son intégrité territoriale, en tant que solution conforme au droit international et aux résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale de l’ONU ». Aussi, a-t-il indiqué que Riyad rejette toute atteinte aux intérêts suprêmes du Maroc, ainsi qu’à son intégrité territoriale et sa souveraineté nationale.

À lire :Dégradation des relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie à cause du Maroc

Le diplomate saoudien a, par ailleurs exprimé le soutien de son pays aux efforts déployés par le royaume, en vue de parvenir à une solution politique réaliste à la question du Sahara, basée sur le compromis et les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et sous la supervision du secrétaire général des Nations Unies.

Sujets associés : Diplomatie - Arabie saoudite - Polisario - Palestine - Sahara Marocain

Aller plus loin

Dégradation des relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie à cause du Maroc

Les relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie se sont dégradées à cause de l’attitude d’Alger envers le roi Mohammed VI et le Maroc.

Le Polisario écarté du sommet Afrique-Italie

L’Algérie a échoué à convaincre Rome à accueillir son protégé, le Polisario, au sommet Afrique-Italie, qui a débuté lundi, en présence de 25 chefs d’État ou de gouvernement...

Sahara : à l’ONU, l’Arabie saoudite réitère son soutien au Maroc

Lors de la plénière de la 76ᵉ assemblée générale de l’ONU à New York, Abdallah Y. Al-Mouallimi, représentant permanent de l’Arabie saoudite aux Nations Unies a réitéré le...

L’Arabie saoudite plus populaire que l’Iran dans les pays musulmans

L’Arabie saoudite est plus populaire que l’Iran au Maroc, en Libye, Tunisie, Algérie et dans 9 autres pays à majorité musulmane. C’est ce que révèle une enquête réalisée par un...

Ces articles devraient vous intéresser :

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert du Sahara marocain et jugent « plausible à certains...

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.