Poupette Kenza : Polémique autour d’une cagnotte pour une association au Maroc

27 juin 2023 - 10h10 - France - Ecrit par : A.P

L’influenceuse Poupette Kenza, l’une des plus suivies du Snapchat français, est, depuis quelques semaines, au cœur d’une nouvelle polémique. Elle est accusée d’avoir promu puis détourné une cagnotte douteuse initialement destinée à un orphelinat au Maroc.

L’association Atlas Kinder, en charge de l’orphelinat, et défendue par Me Yassine Bouzrou, a annoncé vendredi vouloir porter plainte pour « abus de confiance » et « détournements de fonds » contre l’influenceuse aux 1,4 million d’abonnés, sa cousine Soukaina El Mizeb, également influenceuse, et contre l’association Bel Niya. L’association envisage aussi porter plainte contre les deux influenceuses pour des faits de diffamation et de harcèlement, rapporte Le Parisien, précisant que ces deux plaintes devraient être déposées en fin de semaine.

À lire : États-Unis : un restaurant marocain en conflit avec l’influenceuse « Poupette Kenza »

De son vrai nom Kenza Benchrif, Poupette Kenza a relayé une cagnotte au profit de l’orphelinat marocain sur la plateforme CotizUp, après avoir visité l’établissement début juin. L’orphelinat, basé à 30 km de Marrakech au Maroc, et hébergeant 185 enfants abandonnés dans 22 maisons du village de Dar Bouidar, devrait recevoir les fonds gérés par l’association Bel Niya, en collaboration avec « une vingtaine d’associations un peu partout en Afrique ». Un peu plus de 11 000 euros ont été recueillis depuis le lancement en octobre 2021 de cet appel aux dons. Grâce à la notoriété des deux influenceuses Poupette Kenza et sa cousine Soukaina, 200 000 euros auraient été finalement récoltés.

Au terme de l’opération, l’orphelinat marocain n’a pas reçu la cagnotte. Lors d’une réunion tenue mi-juin, « Demba D. (nom d’emprunt), trésorier de l’association Bel Niya et époux de la présidente, a ouvertement reconnu son intention de ne restituer qu’une partie des fonds, soit un montant de 28 000 euros », a précisé Atlas Kinder dans une note, ajoutant par ailleurs qu’une partie du pactole « devait être versé à l’influenceuse Poupette ainsi qu’à son équipe ». Bel Niya finit par verser un peu plus de 134 000 euros à Atlas Kinder. Quid du reste de la cagnotte ? Mystère. Depuis quelques semaines, les deux parties s’accusent mutuellement sur les réseaux sociaux.

À lire : Un don du roi Mohammed VI détourné au Gabon ?

Poupette Kenza clame son « innocence ». « Nous n’avons rien fait du tout », a-t-elle déclaré vendredi dans un direct sur son compte Instagram. De leur côté, les représentants de l’association Bel Niya expliquent dans le même direct qu’ils vont « redistribuer l’argent à d’autres enfants qui sont orphelins ». « Nous avons les fonds, c’est nous qui prenons les décisions aujourd’hui. On est face à une structure malhonnête et mal intentionnée », ont-ils affirmé. Poupette Kenza et sa cousine Soukaïna, les ont accusés à leur tour de « trahison », traitant leur directeur général d’« escroc ».

Certains donateurs dénoncent une « tromperie ». « Initialement, il n’avait pas été évoqué d’autres causes » pour cette cagnotte, insiste l’internaute Iamnotyou, membre du collectif d’aide aux victimes d’influenceurs (AVI), dans un débat organisé dimanche. Pour sa part, Atlas Kinder s’est engagée à mettre sous séquestre les 134 000 euros perçus. « Je me fais hagar (sic), salir, humiliée (sic), pour des cliques (sic), je ne peux pas l’accepter », a réagi sur Snapchat Poupette Kenza, après avoir diffusé une photo d’elle brandissant un doigt d’honneur.

Sujets associés : France - Marrakech - Don - Snapchat - Yassine Bouzrou

Aller plus loin

Poupette Kenza, première victime de harcèlement religieux en France

Critiquée de toutes parts, Kenza Benchrif, dite Poupette Kenza, la Rouennaise a décidé de quitter la France pour Dubaï, aux Émirats arabes unis, à la rentrée.

Une amende très salée pour Poupette Kenza

Poupette Kenza a annoncé mercredi être sous le coup d’une amende de 50 000 euros pour « pratiques commerciales trompeuses » en ligne. L’influenceuse française, qui a annoncé son...

Un don du roi Mohammed VI détourné au Gabon ?

Une vidéo récemment diffusée sur les réseaux sociaux fait état de détournement à des fins de vente de sacs d’engrais offerts au Gabon en février par le roi Mohammed VI. Un acte...

Poupette Kenza écope d’une lourde sanction financière

L’influenceuse Poupette Kenza aux plus de 1 million d’abonnés se voit infliger une amende salée pour avoir fait la promotion d’un produit interdit en France.

Ces articles devraient vous intéresser :

French Montana verse 100 000 dollars aux sinistrés du séisme au Maroc

Une très belle initiative de la part du rappeur américain d’origine marocaine, French Montana, qui vient d’annoncer le versement d’une aide de 100 000 dollars au profit des victimes du terrible tremblement de terre qui a touché le Maroc la semaine...

Mondial 2022 : Hakim Ziyech fait don de ses primes à une association caritative

L’international marocain Hakim Ziyech va reverser l’intégralité de ses primes gagnées lors de la coupe du monde, à des associations caritatives.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

H&M débloque 250 000 dollars pour les victimes du séisme au Maroc

Touchée par le puissant séisme qui a secoué le Maroc et fait près de 3 000 morts et causé d’énormes dégâts, la fondation H&M manifeste sa générosité envers les victimes.