Pourquoi le reste du monde soutient le Maroc contre la France

14 décembre 2022 - 17h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Le Maroc affronte ce mercredi 14 décembre 2022 la France en demi-finale de la coupe du monde Qatar 2022 au stade Al-Bayt, à Al-Khor. Le reste du monde s’aligne derrière les Lions de l’Atlas qui ont atteint, pour la première fois de leur histoire, ce stade de la compétition.

De nombreux supporters neutres à travers le monde soutiennent le Maroc contre la France pour deux raisons : son statut d’outsider et ses supporters, fait savoir inews. En trois mois seulement, Walid Regragui, le sélectionneur de l’équipe nationale a fait un travail remarquable. Il a su motiver les 26 Lions de l’Atlas (dont 14 binationaux) à jouer sans complexe contre les meilleures équipes. Ils ont une défense formidable qui repose sur une organisation impitoyable, une industrie et une éthique d’équipe inhabituelle.

À lire : Qualification du Maroc : Antony Blinken salue l’endurance des Lions de l’Atlas

Résultat : le Maroc est le premier pays d’Afrique et du monde arabe à atteindre les demi-finales d’une coupe du monde. Les Lions de l’Atlas ont résisté à la Croatie (finaliste en 2018), battu la Belgique, le Canada qui a retrouvé la coupe du monde 36 ans après, dominé l’Espagne (championne en 2010) à la séance des tirs au but (0-0, t.a.b. 3-0) et se sont imposés au Portugal (1-0) avant de hisser à ce stade de la compétition. Les Lions de l’Atlas jouent contre les Bleus ce mercredi 14 décembre.

À lire : Victoire du Maroc : Fernando Santos salue « une très belle équipe »

Outre leurs talents de bons joueurs, les joueurs marocains comptent, à chaque match, sur le soutien de milliers de supporters présents au stade. Ces derniers transforment chaque match disputé par les Lions de l’Atlas au Qatar en un match à domicile. Mercredi soir ressemblera à un match à l’extérieur intimidant pour la France. Chacun de leurs contacts sera raillé et sifflé. Le sélectionneur du Canada John Herdman avait d’ailleurs émis des avertissements aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo avant leur match contre le Maroc qui s’est soldé par une victoire des Lions de l’Atlas (1-0).

À lire : Victoire du Maroc : une fierté arabe, selon l’Émir de Dubaï

« J’étais dans le stade en train de jouer contre cette équipe marocaine et je n’ai jamais ressenti une telle foule, avait-il confié au même site. C’est sauvage. Dès la première seconde et la seconde où votre équipe touche le ballon, on a l’impression qu’il y a 40 000 huées – et ça reste comme ça pendant 90 minutes ».

Sujets associés : France - Football - Coupe du Monde 2022 au Qatar - Lions de l’Atlas

Aller plus loin

Violences racistes lors du match France-Maroc : prison ferme pour les agresseurs

Le tribunal d’Annecy a condamné trois individus en lien avec des violences commises à l’encontre de supporters marocains le soir de la demi-finale de coupe du monde de football...

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant...

La victoire du Maroc sur la Belgique applaudie par la presse arabe

La presse arabe a salué avec euphorie et éloges la victoire des protégés de Walid Regragui à l’issue du match Maroc-Belgique (2-0) comptant pour la 2ᵉ journée du groupe F de la...

Victoire du Maroc : Fernando Santos salue « une très belle équipe »

Le sélectionneur du Portugal, battu 1-0 par le Maroc en quart de finale de la coupe monde, a décrypté la rencontre, estimant que la sélection marocaine est une très belle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Liverpool, le choix de Sofyan Amrabat ?

L’international marocain Sofyan Amrabat a déjà une idée du club qui répond à ses attentes. Alors que son frère souhaite le voir au PSG, le joueur marocain semble avoir un penchant pour le championnat anglais.

Football : le Maroc à la recherche de nouveaux talents

Le Maroc est à la recherche de nouveaux talents pour renforcer son équipe nationale de football, après l’élimination précoce en huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire.

Nayef Aguerd révèle la clé du succès du Maroc

Le défenseur central de l’équipe marocaine, Nayef Aguerd, revient dans une interview sur sa carrière, ses réalisations en sélection sous Walid Regragui et le défi de remporter la prochaine coupe d’Afrique des nations.

Toulouse FC tire un trait sur Zakaria Aboukhlal

Il semblerait que Zakaria Aboukhlal ne fasse plus partie des plans de Toulouse FC pour les prochains matchs. Cette situation annonce-t-elle la fin de l’aventure de l’international marocaine au sein du club ?

Grand stade de Casablanca : des Espagnols aux manettes ?

Le cabinet d’architectes Cruz y Ortiz espère se voir réattribuer le Grand stade africain que le Maroc prévoit de construire à Benslimane d’ici 2028 pour convaincre la FIFA d’y jouer la finale de la coupe du monde 2030 qu’il organise avec l’Espagne et...

La métamorphose de Hakim Ziyech : de l’humiliation à la gloire

Après sa mésaventure au Stamford Bridge, en Angleterre, l’international marocain Hakim Ziyech s’épanouit à Galatasaray. Il se donne à fond pour son nouveau club et cela se ressent sur le terrain.

Aston Villa s’intéresse à Yassine Bounou

Après avoir été impressionné par ses performances à la coupe du monde Qatar 2022, Aston Villa manifeste son intérêt pour faire signer le gardien de but marocain Yassine Bounou.

Lamine Yamal : Walid Regragui entre en jeu et ça peut payer !

L’hispano-maroco-équato-guinéen Lamine Yamal, plus jeune joueur de l’histoire du FC Barcelone, n’a pas encore décidé de sa nationalité sportive. Mais des clichés de lui et du sélectionneur des Lions de l’Atlas Walid Regragui, laissent penser qu’il...

Achraf Hakimi : révélation sur l’existence d’un deal entre le staff marocain et le PSG

Des révélations ont été récemment faites sur l’existence d’un deal entre le staff de l’équipe du Maroc et le PSG au sujet de l’international marocain Achraf Hakimi.

Un nouveau club pour Selim Amallah ?

Selim Amallah devrait quitter le Real Valladolid cet été. Le milieu de terrain marocain suscite l’intérêt de plusieurs clubs de Liga comme Osasuna.