Les prix de l’immobilier au Maroc en légère baisse

17 février 2021 - 13h30 - Economie - Ecrit par : J.K

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) poursuit sa hausse au quatrième trimestre 2020, après s’être déprécié aux premier et second trimestres 2020. Au T4 2020, l’IPAI a grimpé de 0,6 %, suite à 4,1 % au T3 2020, indique Banque Al-Maghrib.

L’augmentation de l’IPAI au T4 2020 résulte de l’augmentation des prix des biens résidentiels de 1,4 % et de la régression des prix des terrains et des biens à usage professionnel de 0,5 % et de 1 %. Le nombre de transactions a quant à lui connu une hausse de 39,2 %. Ainsi, en glissement annuel, l’IPAI a grimpé de 0,6 % contrairement au T4 2019.

Toutefois en 2020, l’indice des prix des actifs immobiliers a chuté de 0,9 % et le nombre de transactions a baissé de 15,2 %. La contraction des ventes a quant à elle concerné l’ensemble des catégories de biens avec quelques replis. Par type d’actif, en glissement trimestriel, les prix du résidentiel ont connu une hausse de 1,4 % et les transactions, 39,7 %. En glissement annuel, les prix du résidentiel se sont élevés de 0,8 % et les transactions ont atteint 22,3 %.

En ce qui concerne les prix des terrains, en glissement trimestriel, ils ont chuté de 0,5 %, mais les transactions ont progressé de 47,2 % d’un trimestre à un autre. En glissement annuel, les prix des terrains ont grimpé de 0,5 % et le nombre des transactions a augmenté de 47,3 %. En ce qui concerne les prix des biens à usage professionnel, en glissement trimestriel, ils ont régressé de 1 %, de même en glissement annuel.

En ce qui concerne l’indice des prix des actifs immobiliers par ville, à Rabat, en 2020, les prix ont flambé de 0,7 % alors que les transactions ont chuté de 17,4 %. À Casablanca, la régression est de 0,6 % pour les prix et les transactions se sont dépréciées de 10 %. À Marrakech, les prix ont chuté de 1,8 % et les ventes ont baissé de 10,1 %. Concernant Tanger, sur l’ensemble de l’année, les prix ont chuté de 2,3 % et le nombre de ventes a régressé de 25,2 %.

Sujets associés : Immobilier - Bank Al-Maghrib (BAM)

Aller plus loin

Comment se porte l’immobilier à Marrakech en cette période de crise sanitaire ?

Véritable indicateur pour les investisseurs et acteurs du secteur dans la prise de décision, l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a été publié il y a quelques jours...

La situation de l’immobilier à Rabat en cette période coronavirus

Comment se comporte l’immobilier à Rabat en cette période de pandémie du coronavirus  ? Quelques éléments de réponse dans l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI).

Immobilier au Maroc : les prix des actifs neufs et anciens ont chuté en 2020

En 2020, les prix des actifs neufs et anciens au Maroc ont enregistré une baisse en raison de la crise sanitaire due au Coronavirus.

Maroc : les ventes immobilières en berne

Dans un contexte international incertain, le marché immobilier marocain semble fortement perturbé. Au premier trimestre de l’année, les transactions se sont rétractées, se...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : hausse du déficit commercial en 2021

Sur l’ensemble de l’année 2021, les échanges commerciaux du Maroc ont connu un important rebond, marqués par une hausse du déficit commercial à 15,5 %, selon Bank Al-Maghrib.

Le dirham marocain prend de la valeur face à l’euro et le dollar

La devise marocaine s’est appréciée de 0,24 % vis-à-vis de l’euro et de 0,9 % face au dollar américain durant la période du 23 au 29 novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Le dirham baisse un peu face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,17 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,21 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 01 au 07 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Immobilier : voici la tendance des prix à Tanger

Pour le compte du deuxième trimestre de l’année en cours, Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, dans son Indice des prix des actifs immobiliers.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Le dirham reste stable face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,21 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 février au 1ᵉʳ mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine est appréciée de 0,68 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,71 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 2 au 8 février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Flexibilité du dirham : pas de précipitation pour Bank Al-Maghrib

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, conditionne un nouvel élargissement des bandes de fluctuations du dirham à la levée des incertitudes concernant les perspectives économiques mondiales et nationales.