Maroc : les ventes immobilières en berne

26 juin 2022 - 13h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Dans un contexte international incertain, le marché immobilier marocain semble fortement perturbé. Au premier trimestre de l’année, les transactions se sont rétractées, se traduisant par une baisse de 9,3 % des ventes immobilières.

Cette baisse des ventes a été observée sur l’ensemble des segments, indique l’indice des prix des actifs immobiliers de Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), soulignant que le marché fait face à de nouvelles réalités.

Plus précisément, les ventes des biens résidentiels ont reculé de 15,7 % à fin mars alors que celles des terrains se sont dépréciées de 15,7 %. Les transactions de l’immobilier professionnel ont suivi la même tendance. On note une baisse de 11,9 % durant la même période.

A lire : Maroc : sale temps pour le secteur du BTP et de l’immobilier

Parallèlement, l’indice des prix des actifs immobiliers a baissé de 4,9 % à fin mars. Une baisse qui résulte de la diminution de 5,8 % de l’indice des prix du résidentiel, de 2,9 % de celui des terrains et de 8,6 % des prix des biens à usage professionnel.

La répartition par ville fait état d’une baisse des prix à Casablanca, à Rabat et à Tanger tandis qu’à Marrakech, ils ont enregistré une hausse de 2 %, comparativement au trimestre précédent.

Sujets associés : Immobilier - Bank Al-Maghrib (BAM)

Aller plus loin

Les MRE préfèrent investir dans le foncier et l’immobilier

Après l’épargne, la solidarité et le soutien aux familles, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) investissent chaque année 10 % des transferts effectués dans le foncier et...

Maroc : sale temps pour le secteur du BTP et de l’immobilier

La commercialisation du ciment est en baisse. À fin janvier, les ventes ont chuté de 12,3 % par rapport à l’année dernière, soit une perte de 1 037 005 tonnes. Le secteur du BTP...

Le marché de l’immobilier professionnel en berne au Maroc

La pandémie de Covid-19 impacte lourdement le marché de l’immobilier d’entreprises au Maroc. De jour en jour, de nombreuses entreprises rétrécissent leur espace de travail, au...

Les prix de l’immobilier au Maroc en légère baisse

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) poursuit sa hausse au quatrième trimestre 2020, après s’être déprécié aux premier et second trimestres 2020. Au T4 2020, l’IPAI a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici le profil des Marocains qui s’endettent le plus

Bank Al-Maghrib a analysé le profil des Marocains qui recourent le plus aux crédits à la consommation et à l’habitat, sur la base des critères de l’âge, du revenu, de la catégorie socio-professionnelle et du lieu de résidence.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,46 % vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,19 % face au dollar américain entre le 08 et le 14 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

Le dirham plonge face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 01,97 % face à l’euro et de 0,91 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 08 au 14 septembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Les MRE, une source importante de devises pour le Maroc

Le premier retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc après la pandémie de Covid-19 est marqué par un fort afflux de devises.

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine a pris de la valeur face à l’euro et le dollar durant la semaine allant du 20 au 26 juillet 2023, selon les chiffres dévoilés par Bank Al-Maghrib (BAM).