Immobilier : voici les tendances des prix à Casablanca

8 septembre 2020 - 22h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Grâce à l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) du deuxième trimestre 2020, publié par Bank Al Maghrib, on en sait un peu plus sur la situation de l’immobilier à Casablanca.

Casablanca, qui détient le record des cas de contamination au Covid-19, la situation de l’immobilier en cette période de crise sanitaire est peu reluisante.

D’après l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI), les prix des maisons ont baissé de −6,8% tandis que les transactions enregistrent une chute considérable de −65,5%. De même, les prix ont chuté du côté des villas de −2,4% et les transactions de −25,3%.

Concernant les appartements, il est enregistré une légère baisse des prix dans l’ordre de −3,2% alors que les transactions à ce niveau connaissent une chute importante de −20,4%. Parallèlement, du côté des locaux commerciaux, une légère hausse de 2,2% est observée, alors que les transactions ont fortement chuté de −50,6%.

Le même phénomène s’observe au niveau des appartements et villas qui affichent une hausse des prix insignifiante, (respectivement de 0,4 et 2,0) alors que les transactions connaissent une chute drastique −52,7% et −68,8%.

Sujets associés : Immobilier - Casablanca - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Rebond du marché immobilier au Maroc

Les ventes immobilières sont reparties à la hausse au Maroc et les prix ont connu une baisse selon les professionnels du secteur. Une dynamisation due à la réduction de 50% des...

Flambée des prix de l’immobilier d’entreprise à Casablanca et Rabat

À Casablanca comme à Rabat, les prix de l’immobilier d’entreprise ont connu une augmentation moyenne de 14% entre mai et octobre 2020. C’est ce que révèle une enquête réalisée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.