Attentats de Bruxelles : Mohamed Abrini transféré dans une autre prison

26 septembre 2022 - 13h40 - Belgique - Ecrit par : G.A

À quelques jours du démarrage du procès des attentats de Bruxelles, les autorités belges ont procédé au transfert de Mohamed Abrini à la prison de Leuze-en-Hainaut. Il s’agirait d’une question de sécurité.

Il y a quelques semaines, Mohamed Abrini, l’un des neuf accusés des attaques terroristes de Bruxelles, avait refusé son transfert à Haren, une prison de haute sécurité. Détenu depuis son retour de France à la prison d’Andenne (province de Namur), il a été déplacé à Leuze-en-Hainaut, rapporte Sudinfo.

À lire : Belgique : Mohamed Abrini ne veut pas être transféré à Haren

Ce transfert qui intervient à quelques jours du procès proprement dit serait dû au fait que la prison d’Andenne manque de sécurité, en raison notamment de tous les téléphones qui y circulent facilement et sans aucun contrôle. D’autres sources estiment que la décision a été prise pour faciliter les transferts vers le palais de justice délocalisé de Haren, près de Bruxelles. « Leuze n’est pas plus proche de Haren que Andenne, mais les policiers fédéraux qui assurent l’escorte de ce type de détenu dangereux connaissent bien la route », précise le quotidien.

À lire : L’attentat de Zaventem raconté par Mohamed Abrini

À la prison de Leuze, Mohamed Abrini rejoint d’autres détenus comme Osama Krayem et Bilal El Makhoukhi. Mais ils n’auront aucun contact entre eux, puisque placés en isolement total. Le procès démarre le 10 octobre prochain par la composition des membres du jury. Mais avant, l’État belge doit régler l’épineux problème de changement des box dont la configuration a été contestée par les accusés et leurs avocats à l’ouverture de l’audience préliminaire.

À lire : Procès des attentats de Bruxelles : la défense obtient le démontage des box

Le tribunal a reconnu que dans leur présentation initiale, les box violent la convention européenne des droits de l’homme et a ordonné leur changement avant le début du procès.

Sujets associés : Bruxelles - Terrorisme - Procès - Prison - Attentat - Mohamed Abrini

Aller plus loin

Stanislas Eskenazi, avocat de Mohamed Abrini : « On m’avait prévenu... »

Après quatre mois d’allers-retours Bruxelles-Paris, Stanislas Eskenazi, l’avocat du belgo-marocain Mohamed Abrini accusé d’avoir participé aux préparatifs des attentats du 13...

Belgique : Mohamed Abrini ne veut pas être transféré à Haren

En attendant le démarrage dans quelques mois du procès des attentats de Bruxelles, Mohamed Abrini l’un des neuf accusés de ces attaques, s’insurge contre son transfert à la...

Procès des attentats à Bruxelles : des actes de violence sur Salah Abdeslam dénoncés

À chaque jour son lot de dénonciations au procès des attentats de Bruxelles. Après Mohamed Abrini qui accuse les policiers de fouilles inappropriées, c’est au tour de Salah...

Salah Abdeslam craignait de faire de la prison au Maroc

Salah Abdeslam et Mohamed Abrini, condamnés pour les attentats de Maelbeek et de Zaventem de 2016, ont été mis sur écoute à la prison de Bruges. Ces enregistrements révèlent les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Le Maroc renforce son dispositif légal de lutte contre le terrorisme

Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, le Maroc a décidé de renforcer son dispositif national en se dotant d’un centre national de traitement des informations relatives aux passagers et aux vols aériens.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.