Procès "Paris bis" : les premiers mots du Marocain Mohamed Rabhioui au tribunal

22 avril 2022 - 17h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le procès dit « Paris bis », celui du volet belge de l’enquête sur les attentats du 13-Novembre, s’est ouvert mardi 19 avril devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Le Marocain Mohamed Rabhioui, l’un des douze prévenus soupçonnés d’avoir notamment participé, de près ou de loin, aux attentats en apportant une aide aux auteurs ou à leurs principaux complices conteste, à la barre, ce vendredi les accusations portées contre lui.

« On m’a questionné pendant quatorze jours au Maroc. J’ai pris quatre ans. J’ai rien à voir, j’ai rien d’un terroriste, j’ai pas aidé de terroristes. Parlez-moi de ‘stup’, parlez-moi d’autres choses », a clamé celui qui a été libéré préventivement en 2017, avant d’être à nouveau incarcéré depuis un an, en France cette fois, dans le cadre d’un dossier de trafic international de stupéfiants. Mohamed Rabhioui est accusé d’avoir aidé Ahmed Dahmani, un des logisticiens présumés des attentats parisiens du 13 novembre 2015. Il lui est également reproché d’avoir servi d’intermédiaire pour la fabrication de faux papiers notamment un passeport au bénéfice du même terroriste, actuellement incarcéré en Turquie où il s’était enfui le lendemain des attaques, fait savoir Belga.

À lire : Attentats du 13 Novembre : un Belgo-marocain récuse les accusations portées contre lui

Mohamed Rabhioui conteste les accusations. « Si j’avais dû faire un faux passeport, je l’aurai déjà fait pour moi-même. J’ai pas servi d’intermédiaire. Non, je ne sais pas qui m’a envoyé ces photos ! Jamais, je ne lui aurais fait un passeport. Le monsieur qui a fait le passeport, vous l’avez appréhendé. Je ne le connais pas », a-t-il déclaré, assurant n’avoir aucun élément à apporter dans le dossier « Paris bis ». « C’est quoi ? Vous voulez m’achever ? J’apporte aucun élément, moi, dans ce dossier. Je vous sers à rien », a clamé le prévenu.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Enquête - Attentat

Aller plus loin

17 ans après le braquage du Kent, Lee Murray s’exprime pour la première fois

Depuis sa cellule de la prison de Salé, le combattant de MMA “Lightning” Lee Murray présenté comme le cerveau du braquage du dépôt de la société Securitas situé dans le sud-est...

Procès des attentats de Paris : bientôt le transfert de Salah Abdeslam vers la Belgique

Des accusés dans le procès des attentats de Paris, dont Salah Abdeslam et Mohamed Abrini, feront bientôt l’objet d’un transfert depuis la France vers la Belgique. Le procès...

Attentats à Bruxelles : le procès prévu en octobre 2022

Les accusés du double attentat de Bruxelles qui ont fait 32 morts et plus de 340 blessés graves seront jugés devant la cour d’assises à Bruxelles à partir du 10 octobre 2022.

Ouassma Atar, l’un des principaux cerveaux des attentats de Bruxelles et de Paris

Le Belge d’origine marocaine Oussama Atar a été formellement identifié comme étant l’un des cerveaux des attentats terroristes de Bruxelles et de Paris, selon le site français...

Ces articles devraient vous intéresser :