Pour un ancien procureur espagnol, le Maroc est « l’ennemi » de l’Espagne

16 mars 2022 - 20h20 - Ecrit par : A.S

L’ancien procureur de Saragosse, Ramiro Grau, considère le Maroc comme « l’ennemi » de l’Espagne. Il dénonce la politique du royaume qui laisse arriver par centaines des migrants à Ceuta et Melilla, et la passivité des autorités espagnoles qui ne prennent aucune mesure pour repousser ces attaques.

« Je ne sais pas qui est le plus lâche, les politiciens traîtres et corrompus ou les commandants des forces de police qui sont incapables de remplir leur devoir », a déclaré Ramiro Grau à Alerta Digital. L’ancien procureur de Saragosse déplore que l’armée soit incapable de remplir sa mission, celle « de garantir la souveraineté et l’indépendance de l’Espagne, de défendre son intégrité territoriale et son ordre constitutionnel ».

Ramiro Grau insiste sur cette « incapacité » de l’Espagne à défendre ses frontières à Ceuta et Melilla. « Qu’avons-nous perdu en Ukraine, en nous faisant des ennemis de la Russie ? Ceuta et Melilla ne sont pas protégées par l’OTAN qui est contrôlée par les États-Unis. Tout comme l’Ukraine, nous nous retrouverons seuls quand nous serons en conflit avec le Maroc », a-t-il expliqué.

À lire : Faible probabilité d’un conflit entre le Maroc et l’Espagne

Le magistrat note par ailleurs que deux millions d’immigrés marocains vivent en Espagne et ne cotisent pas, pour la plupart, au Trésor public espagnol ou à la sécurité sociale. « Ils dépensent beaucoup en soins de santé, envoient leurs enfants à l’école gratuitement, bénéficient de la cantine, etc., tandis que des millions d’Espagnols pauvres et leurs enfants sont également dans le besoin et survivent du mieux qu’ils peuvent », dénonce-t-il.

L’ancien procureur plaide pour une prise en charge en priorité des Espagnols avant les étrangers. « Les Espagnols d’abord, et ensuite les étrangers, de préférence catholiques, chrétiens et d’Amérique latine, avec lesquels nous avons de grands liens culturels et sociaux, ainsi qu’avec les Philippins, les Guinéens, les Sahraouis, etc. », a-t-il indiqué.

Tags : Espagne - Melilla - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Faible probabilité d’un conflit entre le Maroc et l’Espagne

Un expert de l’islam et du monde arabe considère que l’ouverture d’un conflit armé entre le Maroc et l’Espagne est peu probable.

L’Espagne en contact avec le Maroc pour empêcher de nouveaux assauts de migrants

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a affirmé aujourd’hui maintenir des contacts avec les autorités marocaines concernant la situation qui prévaut à...

Pedro Sanchez accusé d’enliser le Maroc et l’Espagne dans la crise

Le président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez essuie des critiques de la part de certains hommes politiques et médias espagnols, après sa rencontre avec le leader du...

L’Espagne « agira avec fermeté » face aux menaces marocaines

Le gouvernement espagnol a assuré qu’« il agira avec fermeté » si l’intégrité territoriale de l’Espagne est violée par le Maroc qui a annoncé le déploiement de systèmes anti-aériens à...

Nous vous recommandons

La médina d’Essaouira se refait une beauté

L’ancienne Médina d’Essaouira aura sous peu un nouveau visage. C’est une initiative mise en place grâce au programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur (2019-2023), dont la convention de partenariat et de financement a été conclue à...

Si le départ de Ryanair du Maroc se confirme, de nombreuses liaisons seront supprimées

Si le départ de Ryanair du Maroc est confirmé en mai prochain, en raison des désaccords avec les autorités marocaines, cinq liaisons avec Tanger seront définitivement supprimées.

Voici pourquoi Achraf Hakimi pourrait quitter le PSG

L’international marocain Achraf Hakimi envisage de quitter le PSG qu’il a rejoint l’été dernier et avec qui son contrat court jusqu’en 2026. En voici les raisons.

Maroc : des bonbonnes de gaz retirées du marché

Les bonbonnes de gaz de plus de 40 ans seront désormais retirées du marché. Le gouvernement a décidé de les interdire pour éviter les multiples drames dont elles sont la source.

Royal Air Maroc programme de nouveaux vols de rapatriement

Suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) va programmer des vols spéciaux entre le 19 et le 23 décembre au départ du Maroc et à destination...

Le TGV marocain parmi les trains les plus rapides au monde

Le site web spécialisé en tourisme CNN Travel classe le TGV marocain, Al Boraq, dans le top 10 des trains les plus rapides du monde. C’est le seul train à grande vitesse en Afrique qui figure dans ce...

Gladiator 2 tourné au Maroc ?

C’est officiel  ! Gladiator, le célèbre film à succès des années 2000 connaitra une suite. L’annonce a été faite par son réalisateur Ridley Scott. L’on se demande déjà si ce deuxième volet sera aussi tourné au Maroc comme ce fut le cas pour la première...

Elections en France : des Marocains prêts à partir

Halima, une maman marocaine, affirme qu’elle quitterait la France au cas où Eric Zemmour ou Marine Le Pen seraient élus à la tête du pays. Les Français votent au premier tour de l’élection présidentielle ce dimanche 10 avril...

Les faux gardiens de voitures pullulent à Casablanca

Le phénomène des faux gardiens de voitures prend de l’ampleur à Casablanca. Les automobilistes, qui n’en peuvent plus de se faire arnaquer par ces individus qui exercent dans l’illégalité, ont exprimé leur ras-le-bol. Ils demandent aux autorités de prendre...

Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Le Maroc va fabriquer localement des vaccins anti covid 19. À travers la signature d’accords de coopération avec le géant chinois de l’industrie pharmaceutique Sinopharm, le projet va démarrer « à court terme ». Les chaînes de production, les chambres...