Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

3 novembre 2022 - 17h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Présent lors du 11ᵉ Salon international des dattes (Sidattes 2022), organisé du 27 au 30 octobre à Erfoud, le ministère de l’Agriculture a dévoilé ses perspectives dans la filière de datte. Selon la feuille de route, le royaume veut améliorer sa production d’ici 2030 pour atteindre 300 000 tonnes par an, contre 149 000 t en 2021. Et pour relever ce défi majeur, le royaume compte s’appuyer sur les mesures contenues dans la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030.

A lire : Maroc : l’astuce des commerçants pour contourner le boycott des dattes algériennes

Concrètement, rapporte le journal Les Inspirations Eco, le royaume prévoit, entre autres, la plantation de 5 millions de plants, dont 3 millions au niveau de la palmeraie traditionnelle. A cela s’ajoute l’installation de capacités additionnelles de 44 000 tonnes pour le stockage frigorifique, de 132 000 tonnes pour le conditionnement et de 25 000 tonnes pour la transformation.

D’après les données du ministère, le chiffre d’affaires dans la filière est en nette progression, avec les ventes qui ont dépassé les 28 millions de dirhams et la conclusion de commandes, de plus de 660 Tonnes. Notons que le salon a connu la participation de 236 exposants et 9 pays étrangers (les Émirats arabes Unis, l’Égypte, le Soudan, la Jordanie, la Palestine, l’Arabie saoudite, la Mauritanie, la Turquie et la Belgique).

Sujets associés : Agriculture - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et...

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour...

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Le gouvernement marocain s’exprime sur la « dangerosité » des dattes algériennes

Le gouvernement a réagi à la rumeur concernant la dangerosité des dattes importées par le Maroc, notamment en provenance d’Algérie. Celles-ci font l’objet d’une campagne de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Les souks marocains vont être renovés

Compte tenu du rôle essentiel que jouent les souks hebdomadaires dans le développement socio-économique, le ministre de l’Agriculture a annoncé travailler pour la rénovation de ces espaces.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

L’amande américaine écrase la concurrence marocaine

L’amande américaine a la cote au point de dominer le marché local au détriment de l’amande marocaine. Conséquence : le Maroc peine à écouler son produit pourtant meilleur que celui qui est importé.

Maroc : baisse de 67% de la campagne céréalière 2021-2022

La campagne agricole 2021/2022 clôture sur une production céréalière 34 Millions de quintaux, contre 103,2 MQX obtenus, un an auparavant, soit une baisse de 67 %, selon le ministère de l’Agriculture.

Tomate marocaine : vers une hausse des exportations en Europe ?

La tomate marocaine pourrait profiter de la crise agricole qu’entrevoit l’Europe cette année. Un rapport de la commission prévoit une baisse de la production et de la consommation, les importations devant par conséquent augmenter.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).