Maroc-coronavirus : six mois de stock alimentaire

15 mars 2020 - 18h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Le Maroc n’est pas menacé par une pénurie des produits de première nécessité à cause du coronavirus. Tels sont les propos de Hassan Abyaba, porte-parole du gouvernement, qui tenait à rassurer la population.

Le Maroc a de quoi permettre à sa population de vivre pendant plus de six mois. Outre les produits agricoles du terroir, ce stock de denrées alimentaires concerne «  les huiles, le blé, la farine, le gaz, les conserves, les légumes secs  ». Quant aux autres produits d’usage courant, comme le gasoil, le fioul et l’essence, " le Maroc possède un stock couvrant une période de consommation de plus de trois mois" , selon le porte-parole du gouvernement.

Ces produits raffinés dont le Maroc dispose aujourd’hui ont été importés avant la chute actuelle, ce qui explique que l’impact de la baisse du prix du baril sur les prix des produits de consommation reste faible. Cependant «  une baisse significative est prévisible dans les prochains jours  », ajoute la même source.

Il est annoncé la création d’une commission stratégique de vigilance qui «  suivra chaque jour l’évolution des marchés et les sources d’approvisionnement  », selon Abyaba. Il rassure que le département de Moulay Hafid Elalamy est également en train «  d’étudier les moyens de soutien en faveur des petites et moyennes entreprises dans le cas d’un impact conséquent du Covid-19  ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Alimentation - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : le gouvernement ne craint aucune pénurie

L’écoulement inhabituel de certains produits alimentaires agricoles ne pourrait créer une pénurie sur le marché marocain. Dans un communiqué, le ministre de l’Agriculture et de...

Maroc : les marchés suffisamment approvisionnés

Le Maroc est en état d’urgence sanitaire à compter de ce vendredi. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse conjointe, animée par le ministre de l’Intérieur,...

Maroc : les consommateurs appelés à ne pas faire de "surstocks"

Le consommateur marocain n’a pas à s’inquiéter pour son approvisionnement en fruits et légumes. La Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des...

Coronavirus : pas de panique, le Maroc dispose de stocks suffisants

Le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et du numérique, dans un communiqué, a tenu à rassurer les consommateurs marocains que les mesures préventives...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Prix du pain au Maroc : pas d’augmentation ... pour l’instant

Pas de hausse immédiate du prix du pain au Maroc, rassure la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc. Face aux rumeurs qui circulaient ces dernières semaines, la Fédération a tenu à clarifier sa position dans un communiqué officiel.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.