Maroc : le gouvernement ne craint aucune pénurie

17 mars 2020 - 17h00 - Economie - Ecrit par : G.A

L’écoulement inhabituel de certains produits alimentaires agricoles ne pourrait créer une pénurie sur le marché marocain. Dans un communiqué, le ministre de l’Agriculture et de la pêche a souligné que le ravitaillement se fera au fur et à mesure.

Même si la peur de manquer de stock à la maison, a poussé les Marocains à s’approvisionner en masse en produits alimentaires, le ministère de l’Agriculture rassure que "la grande demande ne souffrira d’aucune discontinuité dans son approvisionnement en produits agricoles et de la pêche. Le ravitaillement des marchés sera assuré de manière régulière", s’est réjoui le ministre, appelant la population à la sérénité et au calme. Il a rappelé que le Maroc peut, non seulement compter sur son large stock, mais aussi sur "la continuité de la production agricole et de la pêche qui ne subira aucune rupture".

Il en est de même pour les produits importés, ainsi que pour les produits maraîchers qui ont connu un écoulement assez rapide ces derniers temps. Pour la tomate, les pommes de terre et l’oignon, en particulier, "les besoins du pays seront largement satisfaits durant la période allant de mars à juin".

Dans les détails, il est à noter que "les volumes des productions prévisionnelles qui seront disponibles durant cette période, s’élèvent à 352 000 T pour la tomate, 910 000 T pour la pomme de terre, et 412 000 T pour l’oignon (principalement vert). Ces volumes disponibles, sont largement suffisants pour subvenir aux besoins nationaux, y compris pendant le mois de Ramadan.

Le ministre appelle l’ensemble des acteurs et des opérateurs concernés à mettre en place "les conditions sanitaires et d’hygiène strictes nécessaires à tous les niveaux de la chaîne de production, de traitement et de distribution de produits agricoles et de la pêche". De telles mesures visent à garantir "la continuité de l’activité de ces services, ainsi que leurs circuits de distribution malgré d’éventuelles nouvelles restrictions".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pêche - Agriculture - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc-coronavirus : six mois de stock alimentaire

Le Maroc n’est pas menacé par une pénurie des produits de première nécessité à cause du coronavirus. Tels sont les propos de Hassan Abyaba, porte-parole du gouvernement, qui...

Coronavirus : pas de panique, le Maroc dispose de stocks suffisants

Le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et du numérique, dans un communiqué, a tenu à rassurer les consommateurs marocains que les mesures préventives...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...