Qingdao Sentury Tire double sa mise au Maroc

30 octobre 2023 - 09h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le géant chinois de pneumatiques Qingdao Sentury Tire a décidé d’étendre ses activités au Maroc où, il installe son usine de pneus pour véhicules légers. Dans ce sens, il prévoit un lourd investissement pour la phase II du projet.

Plus de 193 millions de dollars. C’est la somme que Qingdao Sentury Tire entend investir dans la phase II de son projet d’usine de pneus pour véhicules légers à Tanger. Actuellement, les travaux de construction de cette usine se poursuivent. Ce nouvel investissement qui sera consacré au financement d’une nouvelle ligne de production offrira une capacité de production annuelle additionnelle de 6 millions de pneus, fait savoir Le Matin. Ainsi, la capacité totale de production du groupe passera à 12 millions de pneus par an pour les deux lignes de production opérationnelles, et Qingdao Sentury porte l’investissement total dans son usine marocaine à 490 millions de dollars, l’investissement initial étant de 285 millions d’euros.

À lire : Automobile : le groupe espagnol Antolin veut renforcer sa présence au Maroc

Afin de concrétiser la construction de son usine de pneus au Maroc, Qingdao Sentury Tire avait acquis en mars dernier un terrain de 20 hectares dans la Cité Mohammed VI -Tanger Tech. Les travaux de construction devraient durer 18 mois. Dès que le projet deviendra réalité, le géant chinois de pneumatiques pourra approvisionner le marché européen, le Maghreb, l’Afrique et les États-Unis. Une délégation de représentants du groupe chinois conduite par Lanny Lin, PDG de l’usine du géant chinois aux États-Unis était entre-temps au cabinet d’Omar Moro, président de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Occasion pour eux de finaliser les formalités de création de l’entité marocaine sous la dénomination Sentury Tire Morocco.

À lire :Usure des pneus, l’autre défaut de la Citroën AMI fabriquée au Maroc

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’internationalisation de Qingdao Sentury Tire initiée en 2015, avec l’ouverture d’une usine en Thaïlande puis aux États-Unis, mais aussi de l’initiative « One belt, one road » lancée par les autorités chinoises pour stimuler le tissu industriel et les échanges commerciaux sur l’ancienne Route de la soie qui couvre l’Asie, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Chine - Industrie

Aller plus loin

KFC se renforce au Maroc

KFC Maroc a annoncé lundi l’ouverture de deux nouveaux restaurants à Casablanca et Rabat.

La société israélienne Fruitspec étend ses activités au Maroc

La société israélienne Fruitspec, spécialisée dans l’agro-industrie, pose ses valises au Maroc. Elle débarque ainsi avec son système d’estimations très précises des rendements...

Automobile : le groupe espagnol Antolin veut renforcer sa présence au Maroc

Le fabricant espagnol de composants automobiles, Antolin, veut renforcer sa présence au Maroc où il a déjà ouvert une usine à Tanger qui emploie 360 personnes.

Usure des pneus, l’autre défaut de la Citroën AMI fabriquée au Maroc

Un autre défaut de la Citroën AMI fabriquée à Kénitra, au Maroc, aurait été découvert. Il s’agit de l’usure de ses pneus arrière.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aéronautique : le Maroc décolle et concurrence les géants européens

À l’heure où les constructeurs aéronautiques de l’Europe peinent à répondre à la demande, le Maroc travaille à devenir une plaque tournante de l’aérospatiale.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Maroc : un nouveau géant de la production de batteries ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, se dit persuadé que le Maroc peut devenir un producteur majeur de batteries lithium-ion.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Sortie imminente du premier véhicule militaire 100% marocain

Les choses se précisent pour la sortie du premier véhicule blindé 100 % marocain destiné aux Forces armées royales (FAR). Rendez-vous à la 5ᵉ édition des Journées de l’industrie, Industry Meeting Days.

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.