Tanger : le géant chinois Shinzoom injecte 5 milliards de DH dans une usine de batterie

22 mars 2024 - 08h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le groupe chinois Shinzoom, spécialisé dans la production d’anodes pour batteries au lithium, s’apprête à investir 500 millions de dollars (5 milliards de DH) dans la zone franche de Tanger Tech. Un projet d’envergure qui s’étendra sur 30 hectares.

L’investissement de Shinzoom est l’un des plus importants jamais réalisés dans le secteur des batteries au lithium au Maroc. Il permettra de construire une usine ultramoderne qui produira des anodes de haute qualité pour les batteries lithium-ion.

A lire : Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Ce gros investissement devrait générer à terme à terme quelque 1500 emplois, selon un communiqué publié par le Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Tanger - Chine

Aller plus loin

Batteries électriques : le Maroc en passe de devenir une puissance mondiale

Le Maroc pourrait devenir un producteur mondial de cathodes. Des géants chinois spécialisés dans la production de cathodes ont annoncé des investissements de plus de 700...

Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Le Maroc se donne les moyens pour devenir le prochain hub pour la batterie électrique. Il mise également sur l’expertise de Rachid Yazami, le scientifique marocain qui a inventé...

Maroc : une usine de cathodes pour batteries électriques pour 3 milliards de dirhams

Le Maroc a franchi une étape importante dans son développement de la filière automobile électrique avec la signature d’une convention d’investissement pour la construction d’une...

Batteries lithium : le Chinois Tinci quitte la République tchèque pour le Maroc

Le Chinois Guangzhou Tinci Materials Technology, fournisseur d’électrolytes et d’électrolytes chimiques pour batteries au lithium, a décidé de mettre en œuvre au Maroc son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Maroc : de nouveaux projets pour renforcer le « Made in Morocco »

Le Maroc poursuit sa marche vers la souveraineté industrielle. Mardi dernier, le gouvernement a procédé au lancement du 4ᵉ lot d’opportunités d’investissements, initiées dans le cadre de la banque à projets. Au total, 275 nouveaux projets ont été...

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.